accueil bretagneweb              bretagneweb
CARTES POSTALES

BASILIQUE NOTRE-DAME DE BON SECOURS

LA CONSTRUCTION DE LA BASILIQUE NOTRE-DAME DE BON SECOURS DATE DU 11ÈME AU 16ÈME SIÈCLE, ELLE ÉTAIT D'ABORD LA CHAPELLE DU CHÂTEAU POUR DEVENIR EN 1899 ÉLVÉE EN BASILIQUE.

IL RESTE DE L'ÉPOQUE ROMANE DES PILIERS ET DES ARCADES. EN 1537 L'UNE DES TOURS DE LA FAÇADE OUEST S'ÉCROULE ET EST RECONSTRUITE QUELQUES ANNÉE APRÈS.

LA BASILIQUE RENFERME UNE STATUE POLYCHROME DE LA VIERGE NOIRE DANS LE PORCHE AINSI QUE LES SÉPULTURES DE ROLLAND DE COATGOUREDEN AU 14ÈME SIÈCLE ET DE L'ÉVÊQUE PIERRE MOREL AU 15ÈME SIÈCLE, IL EST À DOTER QUE LES PENTHIÈVRE EN TANT QUE SEIGNEURS DE GUINGAMP NE SONT PAS INHUMÉS DANS LA BASILIQUE, À VOIR AUSSI LA STATUE DE LA VIERGE À L'ANONCIATION ET LES VITRAUX ENTRE AUTRES.

carte postale basilique notre-dame de bon secours guingamp carte postale vieux guingamp      

 

VIEUX GUINGAMP

QUELQUES MAISONS ANCIENNES SUBSISTENT PLACE DU CENTRE.

carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp
carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp      

 

FONTAINE PLOMÉE

LA FONTAINE PLOMÉE AUSSI APPELÉE DE LA POMPE ÉTAIT JADIS ALIMENTÉE PAR UN AQUEDUC, ELLE DATE DU 16ÈME SIÈCLE ET EST DÉPLACÉE DU BAS DE LA PLACE A SON EMPLACEMENT ACTUEL EN HAUT DE LA MÊME PLACE, YVES CORLAY LA RÉNOVE FORTEMENT AU 18ÈME SIÈCLE. ELLE POSSÈDE DES DÉCORS D'INSPIRATION RENAISSANCE, LA STATUE QUI LA DOMINE EST SOIT UNE VIERGE ITALIENNE SOIT LA DÉESSE CELTE DES LIEUX HUMIDES ANNA. SON NOM PEUT PROVENIR DU BRETON PLOMENN (POMPE OU FONTAINE EN BRETON) OU SIMPLEMENT DES DEUX VASQUES SUPÉRIEURS EN PLOMB.

carte postale vieux guingamp        

 

MARCHÉ

O.

carte postale marche guingamp carte postale marche guingamp carte postale marche guingamp    

 

GARE

O.

carte postale vieux guingamp        

 

AQUEDUC

O.

carte postale vieux guingamp        

 

DIVERSES CARTES POSTALES SUR GUINGAMP

O.

carte postale divers guingamp carte postale divers guingamp carte postale divers guingamp carte postale basilique notre-dame de bon secours guingamp

carte postale basilique notre-dame de bon secours guingamp

carte postale basilique notre-dame de bon secours guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp
carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp carte postale vieux guingamp    

POUR POURSUIVRE LA VISITE DE GUINGAMP:
http://www.guingamp.maville.com

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      PORTE DE LA MAISON DU 17ÈME SIÈCLE 1 RUE ÉDOUARD OLLIVRO - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      FAÇADES ET TOITURES DE L'ANCIENNE CHAPELLE DU COUVENT DES URSULINES - INSCRIT LE 15 MAI 1925 - FAÇADES ET TOITURES DES BÂTIMENTS CONVENTUELS - INSCRIT LE 14 MAI 1986

      PORTE DU 16ÈME SIÈCLE DE LA MAISON ANCIENNE 21 RUE NOTRE-DAME - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      CHÂTEAU DES SALLES - INSCRIT LE 27 AVRIL 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 50 PLACE DU CENTRE - INSCRIT LE 15 JUIN 1967

      MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 48 PLACE DU CENTRE - CLASSÉ LE 7 JANVIER 1943

      PORTE DU 16ÈME SIÈCLE SUR LA COUR DE LA MAISON ANCIENNE 42 PLACE DU CENTRE - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      FAÇADES ET TOITURE DE LA MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 31 RUE EDOUARD OLLIVRO- CLASSÉ LE 5 FÉVRIER 1923

      MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 6 RUE NOTRE-DAME - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      RUINES DU CHÂTEAU - INSCRIT LE 20 JANVIER 1926

      RUINES DES REMPARTS - INSCRIT LE 30 AOÛT 1943

      ANCIENNE PRISON EN TOTALITÉ Y COMPRIS LE MUR D'ENCEINTE - CLASSÉ LE 15 DÉCEMBRE 1997

      FONTAINE DITE LA POMPE OU PLOMÉE PLACE DU CENTRE - CLASSÉ LE 25 JUILLET 1902

      MANOIR ABBATIAL DE L'ANCIENNE ABBAYE SAINTE-CROIX ET LES RESTES DE L'ÉGLISE - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      ÉGLISE NOTRE-DAME DU BON-SECOURS - CLASSÉ DU 18 AVRIL 1914

      MANOIR DE ROUDOUROU, AVEC SON PARC ET SON PORTAIL D'ENTRÉE - INSCRIT LE 23 NOVEMBRE 1964

      CHAPELLE, CLOÎTRE ET BÂTIMENTS EN AILE DE L'ANCIEN HOSPICE PLACE DU CHAMP AU ROY- CLASSÉ LE 12 OCTOBRE 1913

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GUINGAMP ; dans un fond, sur la route de Rennes à Brest ; par les 5 degrés 3 minutes 4 secondes de longitude, & par les 48 degrés 33 minutes 38 secondes de latitude ; à 5 lieues & demie de Tréguier, son Evêché ; & à 26 lieues de Rennes. Six grandes routes passent en cette ville, auprès de laquelle coule la riviere de Trieuc, qui prend sa source dans l'étang neuf de la dépendance de l'Abbaye de Coëtmaloen, à trois lieues & demie au Sud-Sud-Est de Guingamp. Son cours peut avoir dix lieues de longueur ; &, dans une si petite étendue, on voit trente huit moulins à grains. Guingamp renferme cinq mille habitants, quatre Paroisses, qui sont : la Trinité, Notre-Dame, Sainte-Croix, & Saint-Sauveur ; sept Communautés, sçavoir, les Capucins, les Jacobins, les Carmélites, les Hospitalieres, les Ursulines, Montbareil, & l'Hôtel-Dieu, une Communauté de ville avec droit de députer aux Etats de la province, une Subdélégation, une Brigade de Maréchaussée, commandée par un Exempt ; & deux Postes, l'une aux lettres, & l'autre aux chevaux. Il s'y tient trois marchés par semaine : le mardi, le jeudi, & le samedi. La Cure de Notre-Dame est présentée par M. le Duc de Penthievre, celles de la Trinité & de Saint-Sauveur, par l'Evêque ; & celle de Sainte-Croix, par l'Abbé de Sainte-Croix. Les Jurisdictions suivantes s'exercent à Guingamp : les Prévôté & Sénéchaussée du lieu, hautes-Justices, à M. le Duc de Penthievre ; Coet-coure, haute-Justice, à Mde. de Botrel ; le Prieuré de la Trinité, haute-Justice, à M. l'Abbé de la Corbiere ; l'Abbaye de Sainte-Croix, haute-Justice, à M. l'Abbé de la Frelonniere ; le Prieuré de Saint-Sauveur, haute-Justice, aux Bénédictins de Saint-Melaine de Rennes ; le Groesquer, haute-Justice, à M. du Gaispern ; Ker-silvestre, haute-Justice, à M. l'Abbé de Saint-Germain ; Lojoubon-repos, haute-Justice, à M. du Lojou ; Tropon, haute-Justice, à M. de Perrien ; Lomaria, Guerchuel, Trobodec, & Brelidi, haute-Justice, à M. de Lizardais ; Saint-Michel, la Villeneuve-sur-Trieux, le Disquay, Ker-guénan, Contanaze, & Ker-moroch, haute-Justice, à M. de la Riviere ; Poirier, haute-Justice, à M. de Pouz ; Palacret, haute-Justice, à M. de Renon ; Ker-hurien, haute-Justice, à M. le Prêtre ; le Bois de la Roche, haute-Justice, à M. du Liscouet ; le Cours, moyenne & basse-Justice, à M. de Kerautem ; les Nobles Bourgeois de Guingamp, moyenne & basse-Justice ; Ker-gongar, Ker-goliau, moyenne & basse-Justice, à Mde. de Carné ; Ker-guillaz, moyenne & basse-Justice, à M. de Coetrieux, qui possede encore celles de Rostrenen & de Ker-nabat ; Rubersault, moyenne & basse-Justice, à M. l'Abbé de Tourny.
Guingamp avoit autrefois ses Seigneurs particuliers. Cette ville passa dans la maison de Bretagne, par le mariage d'Etienne, fils du Comte Eudon, frere d'Alain Fergent, avec Havoise, fille du Comte de Guingamp. Etienne, devenu l'aîné par la mort de Geoffroi, son frere, tué à Dol en 1093, prit le titre de Comte de Penthievre. Il eut de son épouse six enfants, qui prirent tous le titre de Comtes de Bretagne ; & une fille, nommée Agnoria, qui fut mariée à Olivier de Dinan. Etienne de Bretagne & Havoise de Guingamp, son épouse, fonderent l'Abbaye de SainteCroix de cette ville, pour des Chanoines de l'Ordre de Saint-Augustin, & y mirent, pour premier Abbé, Frere Moyse, Chapelain de la Comtesse Havoise. Après la mort d'Etienne, Henri de Penthievre, son fils aîné, fit la guerre à ses freres, & chassa les Religieux de leur Monastere de Sainte-Croix, dont il fit un Couvent de filles, qu'il soumit à l'Abbaye de Saint-Georges de Rennes. Cette nouvelle institution dura peu, & les Moines rentrerent dans la possession de leur Couvent, que leurs successeurs conserverent toujours, jusquen 1763, qu'il fut supprimé & érigé en Paroisse, sous le titre de Prieuré. M. l'Abbé de la Frelonniere en est le Seigneur.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb