accueil bretagneweb              bretagneweb

CHAPELLE DE KERMARIA AN ISKUIT

CETTE TRÈS BELLE CHAPELLE KERMARIA AN ISKUIT (MARIE QUI SAUVEGARDE) DE PLOUHA DATE DU 13ÈME SIÈCLE, ELLE EST FONDÉE PAR HENRY D'AVAUGOUR COMTE DE GOËLO A SON RETOUR EN 1340 D'UN CROISADE EN TERRE SAINTE AVEC PIERRE MAUCLERC ANCIEN RÉGENT DU DUCHÉ DE BRETAGNE. L'ÉGLISE EST AGRANDIE AU 15ÈME SIÈCLE ET AU 18ÈME SIÈCLE PAR LE CHAPELIN JEAN HUET PUIS EST VENDUE EN 1796 AVANT DE RESERVIR AU CULTE EN 1812. LES HABITANTS DE KERMARIA SE SONT OPPOSÉS AU PROJET DU RECTEUR DE PLOUHA DE DÉMOLIR LA CHAPELLE POUR Y CONSTRUIRE UNE ÉGLISE LEQUEL AVEC REÇU L'ACCORD DE L'INSPECTEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES GESLIN DE BOURGOGNE, LA DÉCOUVERTE EN 1856 DE FRESQUES DU 15ÈME SIÈCLE SAUVA LA CHAPELLE.

LES 4 PREMIÈRES TRAVÉES DE LA NEF ET LES COLLATÉRAUX DATE DU 13ÈME SIÈCLE, LE PROLONGEMENT DE LA NEF, L'AILE SUD ET LE PORCHE AVEC SES FRESQUES ET SES STATUES DES 12 APÔTRES EN BOIS POLYCHROME QUI POSSÈDE UN ÉTAGE OÙ SE TROUVE LA CHAMBRE DE FABRIQUE DU 15ÈME SIÈCLE, LE CLOCHER EST L'ŒUVRE JE PIERRE LE CLERC PAR LA VOLONTÉDU CHAPELAIN JEAN HUET ET DATE DU DÉBUT DU 18ÈME SIÈCLE.

À L'INTÉRIEUR ON PEUT ADMIRER DES FRESQUES ANCIENNES ET RARES QUE L'ON NOMMENT "DANSE MACABRE" ET "DIT DES TROIS MORTS ET DES TROIS VIFS" DU 15ÈME SIÈCLE, DE NOMBREUSES STATUES POLYCHROMES DONT UNE VIERGE À L'ENFANT DU 13ÈME SIÈCLE, DES SABLIÈRES EN BOIS SCULPTÉES DE VISAGES, LES CRANES DE JEAN DE LANNION ET DE SA FILLE.

carte postale plouha carte postale plouha carte postale plouha carte postale plouha  

 

DIVERSES CARTES POSTALES SUR PLOUHA

O.

carte postale plouha carte postale plouha carte postale plouha    

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CHAPELLE DE KERMARIA AN ISQUIT - CLASSÉ LE 6 JUILLET 1907

      CROIX DU RUN DU 18ÈME SIÈCLE - INSCRIT LE 17 FÉVRIER 1928

      CROIX DU 17ÈME SIÈCLE À LA SAURAIE - INSCRIT LE 31 MARS 1926

      FAÇADES ET TOITURES DE LA CHAPELLE DU CHÂTEAU DE LYSANDRÉ ET DE L'ORANGERIE - INSCRIT LE 9 AVRIL 1952

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      ENSEMBLE CONSTITUÉ PAR LE DOMAINE PUBLIC MARITIME CORRESPONDANT AU SITE LITTORAL DES COMMUNES DE PLOUÉZEC, PLOUHA ET TRÉVENEUC INCLUANT LES DIVERS ROCHERS OU ÉCUEILSSUR UNE PROFONDEUR DE 500 M, EN DIRECTION DU LARGE À PARTIR DE LA LIMITE TERRESTRE - CLASSÉ LE 01 AOÛT 1979

      LE PLACITRE DE LA CHAPELLE DE KERMARIA AN ISQUIT EN PLOUHA, AVEC SES ARBRES, SON CALVAIRE ET LA PARTIE GAZONNÉE - CLASSÉ LE 12 JUIN 1935

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PLOUHA ; sur une hauteur ; à 4 lieues un quart au Nord-Ouest de Saint-Brieuc, son Evêché & son ressort ; à 25 lieues de Rennes ; & à 3 lieues de Paimpol, sa Subdélégation. On y compte 3000 communiants : la Cure est préséntée par l'Abbé de Beauport. Ce territoire, borné à l'Est par la mer, offre à la vue une campagne cultivée & fertile en toutes sortes de grains. Il se tient par chaque année, à Plouha, deux foires remarquables par la quantité de bestiaux qui s'y trouvent. Plouha, haute-Justice, à Madame la Princesse de Ghuistelles : Lisandré, haute-Justice ; Ker-maria, haute-Justice ; ces deux Terres appartiennent à M. Callouet de Tregomar : Ker-gallot, Ker-bincon, moyenne-Justice, à Madame de Ros.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb