accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale chateauneuf du faou        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      MAISON DE SÉRUSIER 27 RUE PAUL SÉRUSIER EN TOTALITÉ - INSCRIT LE 21 NOVEMBRE 1995

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LA ROSIÈRE DES PORTES, COLLINE BOISÉE SITUÉE À CHÂTEAUNEUF-DU-FAOU - CLASSÉ LE 12 AOÛT 1914

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

CHATEAU-NEUF-DU-FAOU ; petite ville sur la riviere d'Aulne, & sur la route de Carhaix à Châteaulin ; à 6 lieues & demie de Quimper, son Evêché ; à 33 lieues & demie de Rennes ; & à 4 lieues trois quarts de Châteaulin, sa Subdélégation. Cette Paroisse, dont la Cure est à l'alternative, avoit autrefois une Jurisdiction Royale, qui fut unie & incorporée au Siege Royal de Carhaix. Elle n'a plus qu'une Sénéchaussée, avec haute, moyenne & basse-Justice, qui releve du Roi. On y compte 2900 habitants, y compris ceux du Moustoir, sa treve. Il s'y tient un marché tous les mercredis. Ce territoire est fertile en grains, mais peu cultivé. On y voit des montagnes, des côteaux, des vallons, des landes, des bois ; la forêt de Laz, qui peut avoir deux lieues de périmetre, située à peu de distance de la ville ; & des pâturages excellents, qui procurent aux habitants les moyens d'élever beaucoup de bestiaux. Les environs de la forêt de Laz étoient autrefois très-dangereux pour les voyageurs : il s'y est commis une infinité de meurtres. Les Princes de Léon ont conservé pendant long-temps la Seigneurie du Faou, qui appartenoit, en 1250, à Hervé de Léon, l'un de leurs descendants.
En 1400, le manoir du Verger appartenoit à Pierre le Galle ; celui de Meros, à Dronion de Rosily, & ceux de Ker-nechanstaer, Quenquis, Ker-morel, à N........
L'an 1594, le Capitaine du Liscoüet, qui avoit embrassé la Religion prétendue réformée pour épouser une Demoiselle de la maison de Vaux en Anjou, qui passoit pour une des plus belles femmes de son temps, vint, avec un corps de troupes, à Château-Neuf-du-Faou, où, de concert avec ses soldats, il fit souffrir les plus cruels supplices aux habitants, & sur-tout aux Prêtres. Un de ces soldats, ayant saisi le saint Ciboire de l'Eglise Paroissiale, jetta par terre une hostie qu'il renfermoit. Un Prêtre, qui l'apperçut tomber, se prosterna aussi-tôt & l'avala. Le soldat fut si indigné de cette action, qu'il lui passa son sabre au travers du corps, & le tua.
On voit, par l'Ordonnance que François I donna à Arques, le 12 Août 1545, sur les eaux, forêts, chasse, & pêche, qu'il y avoit autrefois, dans ce territoire, une grande forêt qui portoit le nom de la ville ci-dessus.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb