accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale gouezec carte postale gouezec      

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ÉGLISE, CALVAIRE ET ARC DE TRIOMPHE - CLASSÉ LE 12 NOVEMBRE 1914

      FONTAINE SITUÉE PRÈS DE LA CHAPELLE - CLASSÉ LE 7 OCTOBRE 1922 - CALVAIRE DANS LE CIMETIÈRE DE L'ÉGLISE - CLASSÉ LE 23 OCTOBRE 1922 - CHAPELLE - CLASSÉ LE 28 MARS 1927

      CHAPELLE NOTRE-DAME DE TRÉGURON - INSCRIT LE 28 OCTOBRE 1926

      ALLÉE COUVERTE DITE LOCH-AR-RONFL - CLASSÉ LE 27 FÉVRIER 1975

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LE SOMMET DE KARRÉGANTAN, EN GOUÉZEC - CLASSÉ LE 19 AOÛT 1910

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GOUEZEC ; au bord des montagnes noires ; à 3 lieues trois quarts au Nord-Nord-Est de Quimper, son Evêché ; à 36 lieues trois quarts de Rennes ; & à 2 lieues de Châteaulin, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse, dont la Cure est à l'alternative, releve du Roi, & compte 1350 communiants. Elle est située dans un fond, & environnée de montagnes connues sous le nom de montagnes des Fontaines près la forêt de Langle, Auprès de cette forêt, est le pont Cirban, sur la riviere d'Aulne. Ce pays est désert, & il s'y commettoit jadis une infinité de meurtres : les terres & prairies y sont excellentes ; mais on y voit beaucoup de landes.
En 1390, on connoissoit, dans ce territoire, les manoirs de Ker-riou, de Lesmaez, de Queleriou, de Ker-drehenneo, de Ker-neleguel, de Coetveheuc, de Ker-quelen, & celui de Rostannou qui fut attaqué par les paysans des environs, l'an 1591. Voici le fait : Le Baron de Kerlec, Gentilhomme de l'Evêché de Saint-Pol-de-Léon, qui venoit d'épouser, à Rennes, une Demoiselle fort riche qui n'avoit encore que treize ans, voulant se rendre en sureté de cette ville en basse Bretagne, se fit escorter par quatre-vingt Cavaliers, & prit des chemins détournés pour se rendre au château de Rostannou, où il étoit attendu d'une nombreuse compagnie, & ou la maîtresse du logis avoit fait de grands préparatifs pour sa réception. Comme tous les paysans étoient alors révoltés, & qu'ils avoient formé le projet d'attaquer tous les Gentilshommes dans leurs maisons & de les exterminer, cette Dame, pour contenir les furieux dans le devoir, les avoit menacés de faire venir des troupes pour les punir de leurs désordres, A la vue des Cavaliers que les nouveaux mariés avoient avec eux, ces gens grossiers crurent que cette femme avoit exécuté ses menaces, & que c'étoit des soldats que la Cour lui envoyoit. Aussi-tôt ils sonnent le tocsin dans toutes les Paroisses des environs, s'assemblent, & vont investir le château. La Noblesse fit d'abord peu de cas de leurs démarches, & dédaigna de monter à cheval. Cette imprudence la perdit. Les paysans des environs eurent le temps de se joindre aux autres, ils firent des retranchements dans toutes les avenues pour se garantir de la Cavalerie, & se préparerent à bien recevoir tous ceux qui voudroient sortir du château. La Noblesse, s'appercevant alors de leurs desseins criminels, voulut monter à cheval ; il n'étoit plus temps, elle ne put sortir. Les paysans, se voyant les plus forts, s'avancerent & mirent le feu aux quatre coins du château. Les Gentilshommes mirent l'épée à la main ; mais ils étoient en trop petit nombre, & furent tous assommés. Il périt, dans ce combat, quatre-vingt-dix personnes, tant tuées que brûlées. La jeune mariée, & l'héritiere de cette maison, âgée de huit ans & demi, furent les seules qui échapperent au carnage ; encore la premiere reçut-elle un coup de fourche sur la gorge, & la seconde fut jettée dans un fossé qui se trouva heureusement à sec. Tous les meubles & autres effets furent pillés, ou brûlés.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb