accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale guilers        
         

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      QUATRE TUMULUS DE KÉRÉBARS SITUÉ À COAT TY BESCOND - INSCRIT LE 6 JUIN 1966

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GUILLOR ; à 11 lieues & demie au Sud-Ouest de Saint-Pol-de-Léon, son Evêché ; à 47 lieues de Rennes ; & à 1 lieue & demie de Brest, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse, dont la Cure est présentée par l'Evêque, releve du Roi, & compte 2000 communiants, y compris ceux de Bohars, sa treve. Il s'y exerce trois basses-Justices. Ce territoire, plein de vallons & montagnes, est fertile en froment & autres grains. Il est assez bien cultivé, & les landes y sont rares. On y cueille beaucoup de lin & de cidre. Les maisons nobles sont : Traomeur & Ker-ouale ; cette derniere appartenoit, en 1380, à Hervé de Penancoët, Chevalier, Seigneur de Kerouale. Il eut une fille qui fut Duchesse de Porsmouth, pour laquelle Richard, Roi d'Angleterre, eut toujours une estime particuliere. L'autre de ses sours épousa, en premieres noces, le Comte de Pembrock, en Angleterre ; &, en secondes noces, le Marquis de Tuay, en France. En 1680, cette Seigneurie appartenoit à Guillaume, Chevalier, Seigneur de Penancoët, Menovalet, le Stiffel, & Ker-ovazle.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb