accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe
carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe
carte postale pont-labbe carte postale pont-labbe      

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      HÔTEL DE VILLE DIT AUSSI LE VIEUX CHÂTEAU - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1926

      ÉGLISE DE LAMBOUR - CLASSÉ LE 30 JUIN 1896

      ÉGLISE NOTRE-DAMES DES CARMES - CLASSÉ LE 9 MAI 1914

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LE PLACÎTRE PLANTÉ D'ARBRES ENTOURANT LA CHAPELLE DE LAMBOURG SUR LA COMMUNE DE PONT -L'ABBÉ - CLASSÉ LE 22 NOVEMBRE 1934

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PONT-LABBÉ ; petite ville avec port de mer ; à 3 lieues & demie au Sud-Sud-Ouest de Quimper, son Evêché ; à 42 lieues de Rennes : c'est une treve de Ploubanalec. La haute-Justice de l'endroit appartient à M. de Perebaud, de Saint-Malo. On trouve à Pont-Labbé un Couvent de Carmes & une Subdélégation. Il s'y tient un marché tous les jeudis, & sept foires par an. La Seigneurie de Pont-Labbé est considérable, elle envoie aux Etats, mais elle n'a qu'une voie avec celle de Pont-château, parce que les deux ensemble ne font qu'une Baronnie, qui ont voie à l'alternarive.
L'an 1372, Hervé, Seigneur de Pont-Labbé, fonda une Chapelle dans le château de ce nom. Cette fondation fut approuvée par l'Evêque de Quimper, le 3 Septembre de la même année. Le 4 Mai 1383, le même Hervé & Peronnelle de Rochefort, son épouse, fonderent le Couvent des Carmes de Pont-Labbé, & lui donnerent la maison de Ker-anguen, sise entre le marché au bled & la mer, avec toutes ses dépendances, à condition que ces Religieux célébreroient, à perpétuité, à l'heure de Prime, une Messe pour le repos de l'ame des Fondateurs, & les recommanderoient solemnellement aux prieres, les Dimanches & Fêtes.
Le 2 Septembre de la même année, Hervé de Pont-Labbé, & Hervé de Trevaloët firent serment de fidélité au Duc, pour la garde du fort château de Pont-Labbé, sous l'obéissance de ce Prince. L'an 1588, la petite ville de Pont-Labbé fut assiégée & prise par les troupes du Roi Henri III ; elle appartenoit alors au Duc de Mercour, qui y avoit mis une bonne garnison.
PLOBANNALEC ; sur une hauteur ; à 4 lieues au Sud-Ouest de Quimper, son Evêché & son ressort ; à 42 lieues de Rennes ; & à cinq sixiemes de lieue de Pont-l'Abbé, sa Subdélégation. On y compte 2200 communiants : la Cure est à l'alternative. Son territoire, borné à l'Ouest par la mer, est coupé de montagnes & de vallons : les terres y sont fertiles en toutes sortes de grains, mais il y en a bien d'incultes par la mauvaise qualité du sol. Cette Paroisse reconnoît pour Patron Saint Allore ou Albin, troisieme Evêque de Quimper. On voit, à une demi-lieue de ce bourg, une Chapelle bâtie en l'honneur de cet Evêque.
PLONIVEL ; à 4 lieues un quart au Sud-Sud-Ouest de Quimper, son Evêché & son ressort ; à 41 lieues de Rennes ; & à 1 lieue de Pont-l'Abbé, sa Subdélégation. On y compte 650 communiants : la Cure est à l'alternative. La mer borne au Sud ce territoire, dont les terres sont très-exactement cultivées & fertiles.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb