accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale cordemais        

bluline - bretagneweb

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ESTUAIRE DE LA LOIRE - CLASSÉ LE 25 AVRIL 2002

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

CORDEMAIS ; à peu de distance au Nord de la riviere de Loire ; à 5 lieues un tiers à l'Ouest de Nantes, son Evêché ; à 20 lieues deux tiers de Rennes ; & à 5 lieues de Pontchâteau, sa Subdélégation. Cette Paroisse releve du Roi, & ressortit au Siege Présidial de Nantes. On y voit la Chapelle de Saint-Nicolas, dont la présentation, comme celle de la Cure, est à l'Ordinaire. On y compte 1600 communiants. Son territoire est excellent, & renferme des terres en labeur bien cultivées, des prairies, des marais, & des vignes.
L'Eglise de Cordemais fut fondée, l'an 370, par Eumelius, Evêque de Nantes, qui la dédia à Saint Jean-Baptiste : elle appartint jadis au Cardinal de Montmorenci-Laval. L'an 1210, Gautier, troisieme du nom, Evêque de Nantes, engagea Eudon de Pontchâteau à restituer à l'Abbaye de Blanche-Couronne l'Isle de Puellans, près Cordemais. Il y avoit jadis en cette Paroisse trois Couvents de Bénédictins, dont on voit encore les vestiges. Le premier étoit dans un lieu appellé Saint-Samson, à peu de distance du bourg ; le second, au port de Saint-Nicolas, où l'on voit encore sa Chapelle, dont il est fait mention dans les archives de la Seigneurie de Savenay, ainsi que du droit d'ancrage qu'avoient les Moines de ce Monastere dans la riviere de Loire ; le troisieme étoit sur le rivage de cette riviere, auprès de l'étier ou grande douve de Languillieres, qui appartient à l'Abbaye de Buzay.
Les maisons nobles de Cordemais sont : la Chevalleraye, en 1420, à Jean de Bergo, Chevalier, Seigneur de la Chevalleraye ; la Haye-Meriaye, qui n'étoit alors qu'une simple métairie, à Jean Babouin ; c'est présentement un château qui appartient à Mde. de Coutance : Guemené-Guingamp, à Pierre Ramel.
En 1600, la Cure de Cordemais étoit en la possession d'un Chanoine de l'Eglise Cathédrale de Nantes, nommé Mathurin Rabin : en 1606, elle fut mise à l'Ordinaire.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb