accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale la meilleraye de bretagne        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ABBAYE DE MELLERAY - INSCRIT ET CLASSÉ

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MEILLERAYE ; sur une hauteur, & sur la route de Nantes à Châteaubriand ; à 9 lieues au Nord-Nord-Est de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 15 lieues deux tiers de Rennes ; & à 4 lieues un quart de Châteaubriand, sa Subdélégation. On y compte 700 communiants : la Cure est à l'Ordinaire. Le Prieuré de Saint-Etienne de Meilleraye dépend de l'Abbaye de Saint-Florent de Saumur, Ordre de Saint-Benoît, qui, en 1626, avoit encore deux Moines de son Ordre dans l'endroit qui devint alors treve de Moisdon, laquelle treve a été érigée en Paroisse il y a dix ans. Ce territoire renferme la foret de Vioreau, qui peut contenir quinze cents arpents de terrein, planté en futaie & taillis : elle appartient à M. le Prince de Condé, Seigneur Châtelain de Meilleraye. Le château de Vioreau, maison seigneuriale, étoit situé à l'entrée de la forêt, sur le bord d'un petit ruisseau : il n'en paroît plus d'autres vestiges qu'une très-belle cave creusée dans le roc. Les habitants prétendent ( fondés sur je ne sçais quel motif, ) qu'il y a des trésors cachés dans la prairie, qui s'étend aujourd'hui dans l'endroit où étoit placé ce château. Une douzaine d'entr'eux entreprirent, en 1774, d'y faire des recherches, & travaillerent pendant plusieurs nuits ; mais le dessein fut découvert, & on envoya de Châteaubriand deux Cavaliers de Maréchaussée qui empêcherent d'en poursuivre l'inutile exécution.
L'Abbaye de Meilleraye, située dans ce territoire, y possede une haute, moyenne & basse-Justice, & le fourneau à fer du Pas-Chevreuil, qui est à une demi-lieue du bourg.
L'an 1132, deux Moines de Pontron, Ordre de Cîteaux, dans l'Evêché d'Angers, envoyés par Foulques, leur Abbé, sous la conduite d'un Prêtre nommé Rivalon, vinrent en Bretagne. Ils s'adresserent à Alain, Seigneur de Moisdon, pour lui demander la permission de jetter les fondements d'un Monastere de leur Ordre, dans un endroit nommé le vieux Meilleraye. Ce Seigneur leur permit, du consentement de Brice, Evêque de Nantes. L'édifice fut commencé & doté, l'an 1144, par Hamon & Péan le Bigot. L'année suivante, Yves de Rougé, époux d'Anne, fille héritiere de Jean le Bigot, leur fit encore d'autres concessions, de sorte que Foulques, Abbé de Pontron, jugea à propos d'y envoyer un Abbé & des Moines pour en prendre possession. L'Eglise fut achevée en 1183, bénite & dédiée le 7 Août de la même année, par Robert, Evêque de Nantes, & Guihénoc, Evêque de Vannes.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb