accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale le gavre carte postale le gavre carte postale le gavre    

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      EGLISE - INSCRIT

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

LE GAVRE ; à 8 lieues au Nord-Nord-Ouest de Nantes, son Evêché & son ressort ; à 14 lieues & demie de Rennes ; & à 1 lieue de Blain, sa Subdélégation. Le Roi est le Seigneur supérieur de cette Paroisse, où l'on compte 800 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Gildas des Bois. Le Prieuré de la Magdeleine est à un tiers de lieue à l'Ouest de ce bourg. Le territoire, outre les terres labourées, & sur-tout les landes qui sont très-étendues, renferme la forêt du Gavre, qui peut contenir environ neuf mille cent arpents de terrein, planté en futaie & taillis. Le chemin qu'on appelle chemin Romain, part du château du Gavre, passe à ceux de l'Isle de Penmur, dans les Paroisses d'Ambon, de Surzur, & de Noyalo ; &, laissant à droite l'étang du Granic, il se rend à Vannes. Je n'ai pu en sçavoir davantage sur ce chemin, qui est très-solidement construit avec du gravier ou des pierres.
Le Gavre étoit anciennement une ville ; elle avoit un fort château qui a encore titre de Gouvernement. Les Ducs y faisoient battre monnoie. En 1366, le Duc Jean IV donna cette place au Capitaine Chandos, Anglais, pour le récompenser des services qu'il lui avoit rendus. Olivier de Clisson, qui possédoit en ce temps le château de Blain, fut si mécontent de ce qu'on lui avoit donné un Anglais pour voisin, qu'il alla lui-même mettre le feu à cette place, dont il fit transporter la majeure partie des pierres à Blain pour augmenter son bâtiment. Il paroît que, pour satisfaire cet implacable ennemi des Anglais, on éloigna Chandos. On fit plus : on donna à ce Connétable la Seigneurie du Gavre pour en jouir à sa vie. Ce fait est prouvé par les archives du château de Nantes. On y lit que le Duc Jean V donna, l'an 1408, à Jean de la Bretêche la garde des Eaux, Bois & Forêts du Gavre, dont l'usufruit étoit retourné à ce Prince par le décès du Connétable de Clisson, auquel on en avoit donné la jouissance à vie.
En 1462, Françoise d'Amboise, Duchesse de Bretagne, alla passer l'hiver au château du Gavre qui avoit été rebâti.
En 1500, Anne, Reine de France & Duchesse de Bretagne, donna la Seigneurie du Gavre au Vicomte de Rohan.
Le 3 Décembre 1527, Dame Anne de Rohan acquit du Roi François I, les Terres & Seigneuries du Gavre & de Lesneven, pour la somme de vingt-deux mille livres. Le Roi retira ces Seigneuries, & fit rembourser, l'an 1540, la Dame de Rohan, par Christophe Brecel, Sénéchal de Nantes. Lesneven est une ville du diocese de Saint-Pol-de-Léon.
Par un Mandement du Roi François II, donné à Arques le 12 Août 1545, il est ordonné 1°. que les endroits de la forêt du Gavre, qui sont dépeuplés d'arbres & incapables d'en produire, seront donnés à ferme, à la charge aux fermiers de n'y mettre aucun bétail à paître, mais seulement d'en couper l'herbe & de la faire conduire chez eux. 2°. Que les étangs du Gavre seront aussi donnés à ferme au profit du Dauphin, qui jouissoit alors du Duché de Bretagne. 3°. Enfin que les limites & débornements de cette forêt seront incessamment fixés. Nous ignorons quelle étendue elle avoit alors ; mais il paroît que les vuides qui s'y trouvoient n'ont point été replantés, puisqu'on en trouve encore aujourd'hui un très-grand nombre.
Edit donné à Troies en Champagne, le 29 Mars 1564, par lequel Sa Majesté réunit au Siege présidial de Nantes la Jurisdiction de la Paroisse du Gavre, & le Siege des Eaux & Forêts de cette derniere aux Eaux & Forêts de la premiere.
En 1448, le Sénéchal de cette Jurisdiction avoit quinze livres monnoie de gages, comme on le voit dans les archives du château de Nantes.
Le château & généralement toutes les fortifications du Gavre furent démolis par ordre du Roi Louis XIII ; on n'en voit plus que les masures.
Lettres-patentes du 20 Mars 1708, portant suppression de la Capitainerie du Gavre.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb