accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale gourin carte postale gourin      

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CHAPELLE SAINT-HERVÉ - CLASSÉ LE 26 DÉCEMBRE 1922

      CHAPELLE SAINT-NICOLAS - INSCRIT LE 24 AVRIL 1925

      OSSUAIRE PLACE DE L'ÉGLISE - INSCRIT LE 17 NOVEMBRE 1930

      ALLÉE COUVERTE DITE MINGUIONNET SITUÉ À ER-GOAT - CLASSÉ LE 4 NOVEMBRE 1970

      MENHIR DE KERBIGUET-LANN SITUÉ À LANNER-BRUC-DU - CLASSÉ LE 24 OCTOBRE 1969

      ÉGLISE SAINT-PIERRE ET SAINT-PAUL - INSCRIT LE 24 AVRIL 1925

      MANOIR DE MINGUIONNET ET CALVAIRE DE MINGUIONNET À L'EXCLUSION DE LA MAISON MILLÉSIMÉE 1858 ACCOLÉE AU PIGNON EST DU CORPS DE LOGIS PRINCIPAL, CORPS DE LOGIS PRINCIPAL EN TOTALITÉ, ALIE EN RETOUR D'ÉQUERRE OUEST FAÇADES ET TOITURES, CALVAIRE À L'ENTRÉE DE L'ALLÉE CONDUISANT AU MANOIR - INSCRIT LE 8 NOVEMBRE 1999

      PUITS DU 16ÈME SIÈCLE SITUÉ DANS LA COUR MANOIR DE KERBIGUET - INSCRIT LE 20 MARS 1934

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ENSEMBLE FORMÉ À GOURIN PAR LE ROCHER DIT ROCH AN AKOU ET SES ABORDS - CLASSÉ LE 22 SEPTEMBRE 1956

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GOURIN ; petite ville, sur une hauteur ; à 8 lieues trois quarts à l'Est-Nord-Est de Quimper, son Evêché ; & à 30 lieues de Rennes : elle releve du Roi, & avoir jadis une Jurisdiction royale qui fut unie & incorporée à Celle de Carhaix, par Edit du Roi Charles IX, donné, à Troyes en Champagne, le 29 Mars 1564 ; elle a été depuis rétablie, & est encore Cour royale. On y trouve aussi une Subdélégation. Trois grandes routes y arrivent, & il s'y tient un marché tous les lundis : on y compte 5800 communiants, y compris ceux de Roudouallec & du Saint, ses treves. M. l'Evêque en est le Curé primitif, & nomme le Vicaire perpétuel. Ce territoire est borné, au Nord, par les montagnes noires, & coupé par une multitude de ruisseaux qui coulent dans les vallons. Les terres en sont d'assez bonne qualité, mais on y voit beaucoup de landes : on y trouve aussi la forêt de Connevaux, qui dépend de l'Abbaye de Langouet, & quelques bois ; celui du Saint est le plus considérable. En 1400, on y connoissoit les manoirs suivants : Pencoet, Ker-enbus, Quillion, Cozoellet, Langoezan, Megant-Flaret, Guern, Cronider, Coetbuhat, Ker-biguet, Coatbihan, Kerrouart, & Pont-Briand qui est aujourd'hui un Prieuré où l'on fait les fonctons curiales. Le château du Ker-stang appartenoit, en 1500, à Olivier de Kergus, Seigneur du Ker-stang, par son mariage avec Dlle. Jeanne de Kergouët, héritiere du Ker-stang. Cette Terre, qui s'étend dans le territoire de Gourin, du Saint, de Roudouallec, de Guiscriff, & du Faouët, forme, avec ses fiefs de bois de Launai, de Coitanguern, Enbougent, le Leignou, une haute, moyenne & basse-Justice ; elle appartient à M. de Kergus du Kerstang, descendent des deux époux ci-dessus, avec ses droits de halle, fours bannaux, étalage, mouteaux, & bannalité dans toute l'étendue de la Cour royale de Gourin, & avec les prééminences & droits honorifiques aux Eglises, &c. On y voyoit aussi, aux environs du Saint, ceux de Ker-menbigot, Tremeneuc, Ker-raroux, du Saint, & du Rux ; ces deux derniers appartenoient alors au Sieur du Faouët.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb