accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale malestroit carte postale malestroit carte postale malestroit carte postale malestroit carte postale malestroit

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      RUINES DE LA CHAPELLE DE LA MADELEINE - INSCRIT LE 20 DÉCEMBRE 1934

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON DITE DU PÉLICAN 5 PLACE- BOUFFAY - INSCRIT LE 20 NOVEMBRE 1931

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON DU 15ÈME SIÈCLE 3 PLACE BOUFFAY - CLASSÉ LE 17 OCTOBRE 1923

      FAÇADE ET TOITURE DE LA MAISON ANCIENNE 9 PLACE BOUFFAY - INSCRIT LE 20 NOVEMBRE 1931

      FAÇADE DE LA MAISON LE MOUÉ 7 RUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE - INSCRIT LE 23 JUIN 1933

      FAÇADE ET TOITURE DE LA MAISON DATÉE DE 1646 13 PLACE BOUFFAY - INSCRIT LE 20 NOVEMBRE 1931

      ÉGLISE SAINT-GILLES - CLASSÉ LE 6 NOVEMBRE 1931

      PARTIE SUPÉRIEURE DE LA CROIX DU 17ÈME SIÈCLE SITUÉE EN FACE DU COUVENT DES AUGUSTINS - INSCRIT LE 29 MARS 1935

      CROIX DU 17ÈME SIÈCLE DU FAUBOURG SAINT-MICHEL - INSCRIT LE 29 MARS 1935

      PORTE EN MENUISERIE DE LA MAISON ANCIENNE 19 RUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE - INSCRIT LE 1ER MAI 1933

      FAÇADE SUR RUE ET TOITUREDE LA MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 21 RUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE - INSCRIT LE 30 JUIN 1933

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MALESTROIT ; sur la riviere d'Oust ; par les 4 degrés 44 minutes de longitude, & par les 47 degrés 43 minutes 38 secondes de latitude ; à 7 lieues un sixieme de Vannes, son Evêché ; & à 13 lieues deux tiers de Rennes. Cette ville est une Baronnie de Bretagne, qui a une Communauté de ville, avec droit de députer aux Etats : une Subdélégation ; & deux Paroisses ; l'une, sous le nom du Prieuré de la Magdeleine, dépend de l'Abbaye de Saint-Gildas de Rhuis ; & l'autre, sous le nom du Prieuré de Malestroit, dépend de l'Abbaye de Marmoutier, Ordre de Saint-Benoît. Les deux Cures sont à l'alternative. Quatre grandes routes arrivent à Malestroit, où l'on compte 2600 communiants, y compris ceux de Missiriac, sa treve. On y voit les Couvents des Augustins & des Ursulines, & l'Hôpital de la Charité. Il s'y tient un marché le jeudi. Le principal commerce des habitants est de gros draps & des cuirs.
Malestroit porte pour armes, de gueules à neuf bezans d'or, rangés trois à trois, anciennement sans nombre.
Malestroit, haute, moyenne & basse-Justice, qui ressortit à Ploermel, à M. de Serent, Baron de Malestroit ; le Prieuré de la Magdeleine, haute, moyenne & basse-Justice, à M. Chanvaux ; le Couëdic au Voyer, moyenne & basse-Justice, à M. de Guébriant ; le Bois-Rouault, moyenne & basse-Justice, à M. de Querhoent ; Bohal & annexes, moyenne & basse-Justice, à Mlle. Henri de Bohal.
La famille de Malestroit a produit de grands Hommes, dans les armes & dans l'Eglise. Payen de Malestroit, le plus ancien Seigneur dont nous ayons connoissance, vivoit en 1200. En 1340, Henri, Chevalier, Seigneur de Malestroit, étoit Conseiller & Maître des Requêtes du Roi de France, Philippe de Valois VI du nom. En 1343, on conclut une treve dans le Prieuré de la Magdeleine de Malestroit.
Alain de Malestroit fut de l'association des nobles en Bretagne, du 25 Avril 1379, pour la garde & la défense du Duché de Bretagne.
En 1407, le Duc Jean V assembla les Barons & Seigneurs de Bretagne à Malestroit, pour délibérer sur les affaires du Duché, avec Marguerite de Clisson, épouse du Comte de Penthievre.
Le Duc Pierre II, par ses lettres données à Vannes le 22 Mai 1451, érigea en Baronnie la Seigneurie de Malestroit, qui étoit une ancienne Banniere, en faveur de Jean, Sire de Malestroit & de Largoet. En 1463, on ferma de murs cette ville, qui étoit souvent exposée aux insultes de l'ennemi. En 1560, cette Baronnie appartenoit à Anne, Baronne de Malestroit & de Montejean. En 1589, elle appartenoit à la Comtesse de Brissac, à qui elle fut enlevée par le Duc de Mercour, qui fit raser une partie de ses fortifications ; mais elles furent réparées, & la ville fut assiégée une seconde fois, en 1591, par le Duc de Mercour, qui la traita comme la premiere fois. Enfin, on la fortifia pour la troisieme fois, & elle tomba encore, en 1592, au pouvoir du Duc de Mercour, qui la garda quelque temps. Au mois de Septembre, Lahideuc, Officier expérimenté, la soumit à Henri IV, & fit construire cinq petites tours détachées ; de sorte que, par le moyen de ses fortifications & de ses fossés toujours remplis des eaux de la riviere d'Oust, elle fut en état de résister à ses ennemis. La riviere d'Oust passe au pied de la ville, & forme une petite isle en cet endroit.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb