accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

carte postale sarzeau carte postale sarzeau      

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      VILLA COËTIHUEL EN TOTALITÉ - INSCRIT LE 29 SEPTEMBRE 2006

      DOLMEN À GALERIE DIT ER-ROH - CLASSÉ LE 10 MAI 1925

      LUCARNE EN GRANIT DE LA MAISON RENAISSANCE PLACE DUCHESSE ANNE - INSCRIT LE 1ER MAI 1933

      LUCARNE EN GRANIT ET TOITURE DE LA MAISON RENAISSANCE PLACE DUCHESSE ANNE - INSCRIT LE 23 JUIN 1933

      RUINES DU CHÂTEAU DE SUSCINIO - CLASSÉ EN 1840

      FAÇADES ET TOITURES DU BÂTIMENT RECTANGULAIRE FLANQUÉ D'UNE TOUR D'ANGLE DU CHÂTEAU DE KÉRAMPOUL - INSCRIT LE 24 SEPTEMBRE 1968

      CHÂTEAU - FAÇADES ET TOITURES DU CHÂTEAU DE KERLEVÉNAN ET DES ÉCURIES, GRANDE ET PETITE SALLES À MANGER AVEC LEURS DÉCORS, BOUDOIR AVEC SON DÉCOR, CHAPELLE ET PAVILLON CHINOIS - CLASSÉ LE 4 NOVEMBRE 1982

      DOLMEN À GALERIE DIT ER-ROH - CLASSÉ LE 12 OCTOBRE 1939

      MENHIR DIT FUSEAU OU QUENOUILLE DE JEANNETTE - INSCRIT LE 28 JUILLET 1969

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ENSEMBLE FORMÉ SUR LA COMMUNE DE SARZEAU PAR LE CHÂTEAU DE KERLEVENAN, SON PARC ET LES TERRAINS EN DÉPENDANT - CLASSÉ LE 24 FÉVRIER 1965

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

SARZEAU ; petite ville sans clôture ; par les 5 degrés 6 minutes 36 secondes de longitude, & par les 47 degrés 31 minutes 10 secondes de latitude ; à 3 lieues un quart de Vannes, son Evêché ; & à 23 lieues un quart de Rennes. On y compte 5400 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Gildas de Rhuis ; cette ville releve du Roi. On y remarque une Cour royale, une Communauté de ville avec droit de députer aux Etats de la province, une Subdélégation, & deux Communautés, qui sont les Récollets & lesTrinitaires. Le territoire de Sarzeau occupe la plus grande partie de la presqu'isle de Rhuis. Le climat est beau, mais très-sujet aux vents. L'agriculture n'y est pas fort active par le défaut de monde ; de sorte que les terres, quoique très-bonnes, n'y sont pas cultivées. Les vignes commencent à y être mieux soignées que ci-devant. Les marais à sel sont bien entretenus ; mais le commerce de cette denrée se perd totalement, & les habitants seront obligés d'abandonner leurs oillets, parce qu'ils ne trouvent point d'acheteurs. Le seul commerce est celui des grains du pays. Les vins en faisoient autrefois une branche considérable ; mais les vexations des Fermiers à l'égard des marchands, enlevant tous les profits, ont ôté cette ressource aux habitants. Anciennement, on regardoit la presqu'isle de Rhuis comme un second paradis terrestre : un sol fertile y produisoit en abondance des grains de toutes especes, des vins, du lin, des pâturages excellents, des fruits, & enfin tout ce que les plus riches contrées peuvent produire pour la vie de l'homme. Le sel, le bois, les laines, le miel, le poisson, le gibier, s'y trouvoient en quantité. Le Duc Jean le Roux, charmé de l'agrément de ce lieu, y fit bâtir le fort château de Sucinio, où lui & ses successeurs faisoient souvent leur résidence. La nature du sol n'est pas changée, & on en retireroit les mêmes avantages si on employoit les mêmes moyens qu'autrefois. Cette presqu'isle contient quatorze lieues de circonférence, dont neuf lieues trois quarts de côtes de mer, y compris le Morbihan. Le sillon qui l'attache à la terre ferme du côté de l'Ouest ; a un tiers de lieue de largeur : il est à l'entrée du havre du Morbihan, à l'embouchure des rivieres de Vannes & d'Aurai, qui portent des vaisseaux de moyenne grandeur. La presqu'isle de Rhuis renferme trois Paroisse, une Abbaye, & plusieurs maisons de remarque.
Le peuple de Sarzeau est bon & doux contre l'ordinaire des peuples situés sur la mer ; mais, s'il n'a pas le défaut de ces derniers, il n'en a point aussi les qualités estimables & utiles : il manque d'industrie dans la situation la plus avantageuse pour le commerce, soit intérieur, soit extérieur ; il vit dans l'indigence & le repos.
Le château de Sucinio, place forte, qui appartient à M. le Duc de la Valiere, a un parc d'une étendue considérable & fermé de murs : il est situé à une petite lieue au Sud-Sud-Est de Sarzeau, à peu de distance de la mer. Le Duc Jean le Roux détruisit, pour le bâtir, l'an 1249, un ancien Monastere de l'isle de Rhuis. Cet attentat ne fit qu'augmenter la haine du Clergé ; mais ce Prince, éclairé, se mocquoit de son ressentiment.
Le Couvent des Trinitaires de Sarzeau fut fondé, en 1341, par Jean IV, Comte de Montfort, pour quatre Religieux de la Merci, à condition qu'ils feroient le service divin dans une Chapelle qu'il leur fit construire. Par lettres données au château du Sucinio, au mois d'Avril 1341, il assigna, pour la subsistance des Moines, & des pauvres malades qu'ils devoient recevoir chez eux comme dans un Hôpital, deux cents livres de rente, à prendre sur les domaines de la presqu'isle de Rhuis.
En 1380, le château de Sucinio étoit gardé par Jean de Malestroit. Une flotte Espagnole, après avoir fait des tentatives inutiles sur Saint-Nazaire & le Croisic, alla débarquer des troupes dans la presqu'isle de Rhuis ; mais elle ne réussit pas mieux dans cette expédition que dans les deux autres. Ses troupes furent taillées en pieces par Jean de Malestroit, qui étoit sorti de sa place avec sa garnison ; & l'Amiral Espagnol ne s'avisa plus de faire des descentes en Bretagne. En 1458, le Duc François II fonda le Monastere des Récollets de Bernon, au bord du Morbihan, à trois quarts de lieue au Nord-Ouest de Sarzeau & dans son territoire. Il y avoit, en 1488, une forêt très-spacieuse dans ce canton, & une Maîtrise des Eaux & Forêts. En 1420, le territoire renfermoit plusieurs maisons nobles ; sçavoir : Callac, à Olivier du Quirisec ; le manoir de Caden, à Jean Joczon ; le manoir du Treff, à N. Runezon ; le manoir de Langoëdic, à Olivier du Bois de la Salle ; le parc de Bernon, à Gilles Sauson ou Semson : Ker-léan, le Trest, Ker-nabru, Ker-beston, Ker-inis, Ker-aluel, Cadena, Coëtquenaud, l'Hermitage, Ker-olivier, & Truscat, sont plus modernes.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présenté soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégé par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une treve est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poid) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poid) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dû au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb