accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-GUIHEN

L'ÉGLISE SAINT-GUIHEN DE LENDÉHEN DATE DE LA FIN DU 19ÈME SIÈCLE.

eglise saint-guihen landehen eglise saint-guihen landehen eglise saint-guihen landehen eglise saint-guihen landehen eglise saint-guihen landehen
eglise saint-guihen landehen        

 

MONUMENT AUX MORTS

LE MONUMENT AUX MORTS DE LANDÉHEN COMPTE 71 NOMS.

monument aux morts landehen monument aux morts landehen monument aux morts landehen monument aux morts landehen monument aux morts landehen
monument aux morts landehen        

 

CROIX DE L'ENCLOS

O.

croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen
croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen croix de l enclos landehen  

 

DIVERSES CROIX À LANDÉHEN

O.

croix landehen

CROIX DU CIMETIÈRE

       
croix landehen

CROIX PRÈS DE LA NOË

       
croix landehen

CROIX À L'EUCHE

croix landehen

CROIX À L'EUCHE

croix landehen

CROIX À L'EUCHE

croix landehen

CROIX À L'EUCHE

 
croix landehen

CROIX À L'HÔTEL D'EN HAUT

croix landehen

CROIX À L'HÔTEL D'EN HAUT

     

 

MAIRIE

O.

modele modele      

 

CROIX MÉROVINGIENNE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

STÈLE AU PAYS DE SAINT-GUIHEN

O.

modele modele      

 

AUGE DEVANT LA CROIX DE L'ENCLOS

O.

modele modele      

 

MONUMENT AUX MORTS 1952-1962

O.

modele modele      

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

LANDEHEN ; à 12 lieues & demie à l'Ouest-Sud-Ouest de Dol, son. Evêché ; à 15 lieues & demie de Rennes ; & à 1 lieue de Lamballe, sa Subdélégation. On y compte 800 communiants, y compris ceux de Pinguilly, sa succursale. Landehen ressortit à Saint-Brieuc, & Pinguilly à Jugon. La Cure est à l'Ordinaire. Ce territoire produit du grain, du cidre, & du foin, & est très-bien cultivé. On y connoît la haute-Justice de Pinguilly, & la moyenne de Vaux, à M. le Bel de Pinguilly : la moyenne-Justice de Mauny appartient à M. Poulain de Mauny ; le château de Mauny appartenoit, en 1342, à Gautier, Chevalier, Seigneur de Mauny, qui montra tant de courage pour la défense de Hennebon, que la Comtesse de Montfort l'embrassa pour lui témoigner sa reconnoissance. ( Voyez Hennebon. ) Le 9 Janvier 1368, Charles, Comte d'Evreux, Roi de Navarre, donna à Olivier, Chevalier, Seigneur de Mauny, un château situé dans la province de Normandie, & mille livres de rente ou de pension, pour récompenser les services de ce vaillant guerrier qui s'étoit tant de fois signalé pour la défense de l'Etat. En 1370, Bertrand du Guesclin, Connétable de France, donna à Alain, Chevalier, Seigneur de Mauny, la Terre d'Anneville, pour en jouir sa vie durant, & cela pour récompense de sa valeur dans les combats. En 1371, Olivier de Mauny, Chevalier Banneret, avoit une Compagnie composée de deux Chevaliers Bacheliers & de trente-deux Ecuyers, au service du Roi de France Charles V. En 1544, le Roi Henri II nomma François-Michel de Mauny à l'Evêché de Saint-Brieuc, d'où il fut transféré à Bordeaux en 1553, où il mourut l'an 1558.
Le château de Mauny fut rasé pendant les guerres entre Charles de Blois & Jean de Montfort. On en a bâti un autre sur ses ruines, lequel appartient à M. Poulain de Mauny.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb