accueil bretagneweb              bretagneweb

O

O.

pleudihen sur rance        
         
         
         

bluline - bretagneweb

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ESTUAIRE DE LA RANCE À LANGROLAY, LANVALLAY, PLEUDIHEN, PLOUER, SAINT-HELEN, SAINT-SAMSON, TADEN, LA VICOMTE EN CÔTES-D'ARMOR ET EN ILE-ET-VILAINE LE MINIHIC, PLEURTUIT, LA RICHARDAIS, SAINT-JOUAN-DES-GUÉRETS, SAINT-MALO, SAINT-PÈRE, SAINT-SULIAC, LA VILLE-ÈS-NONAIS - CLASSÉ LE 06 MAI 1995

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PLEUDIHEN ; sur une hauteur, & sur la route de Dinan à Châteauneuf pour Saint-Malo ; à 3 lieues un quart à l'Ouest-Sud-Ouest de Dol, son Evêché ; à 11 lieues de Rennes ; & à 3 lieues un quart de Saint-Malo, sa Subdélégation. Cette Paroisse releve du Roi, ressortit à Dinan, & compte 3600 communiants : la Cure se présente par le Trésorier de l'Eglise Cathédrale de Dol.
L'an 1244, le Chapitre de Dol céda à Jean, Abbé du Tronchet, les dîmes de la Paroisse de Pleudihen pour celles de la Paroisse d'Epiniac. Le château de la Belliere appartenoit, en 1300, à Raoul Chevalier, Seigneur de la Belliere. Par testament du 3 Novembre 1329, il donna au Monastere des Jacobins de Dinan une mine de froment de rente à prendre sur les dîmes qu'il avoit en cette Paroisse. L'an 1362, Philippe de Dinan, Vicomte de la Belliere, fonda une Chapellenie dans l'Eglise paroissiale de Pleudihen. Le 22 Mai 1451, cette Terre fut érigée en Banniere par le Duc Pierre, en faveur de Jean de Malestroit, Seigneur de Largoët, Vicomte de la Belliere, Maréchal de Bretagne. Cette Seigneurie a une haute-Justice, qui appartient présentement à M. du Fresne de Pontrieux. La Ville-Gicquel appartenoit, en 1360, à Pierre Henri, Sieur de Vaurouel. Louis, son petit-fils, fut Contrôleur & Trésorier de la Duchesse........ Robert de Vaurouel fut Capitaine des Francs-Archers de Saint-Brieuc, en 1551. La Chapelle & village de Saint-Piat, avec titre de Seigneurie, appartenoit jadis à MM. Hubert de la Massue ; cette Terre a haute, moyenne & basse-Justice, & appartient aujourd'hui à M. le Maréchal Duc de Duras. Cette Seigneurie avoit des droits particuliers, comme celui de quintaine, de saut de poissonniers, alternativement avec le Roi ; droit d'enfeu prohibitif dans le Couvent de Saint-François de Dinan ; & le Sieur Hubert avoit aussi le droit & privilege de se présenter lorsque le Roi faisoit son entrée à Dinan, de tenir les rênes de la bride du cheval sur lequel Sa Majesté étoit montée, & de le conduire jusqu'à son château, & là le cheval lui appartenoit de droit. Tous ces privileges, franchises, & droits, furent accordés aux Sieurs Hubert par les Ducs de Bretagne, & furent confirmés par le Roi Henri IV. La maison de Hubert est très-ancienne. On voit qu'un Seigneur de cette maison étoit compagnon d'armes du Connétable Bertrand du Guesclin, & qu'un Hubert fut Evêque de Rennes en 1184. En 1500, la maison noble de Sainte-Agathe appartenoit à Matthieu de Mur ; le Bois le Rault, à François de la Barre ; le Gué, à Guillaume le Jeune ; le Colombier, à François de la Barre ; le Guillon, à Raoul du Reil ; Saint-Melanne, à René de Saint-Melanne ; la Touche, à Robert de la Salle ; la Motte-Pilandelle, à Gilles du Bois-Riou ; le Couesbouc, à Rolland du Bouais ; la Ville-Morven, à N........
Ce territoire, borné à l'Ouest par la riviere de Rance, offre à la vue des terres en labeur de bonne qualité, des prairies, & quelques cantons en landes. Le pays est couvert d'arbres & buissons : on y voit le bois de Coicautel.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb