accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-SÉBASTIEN

O.

eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac
eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac  

 

MONUMENT AUX MORTS

LE MONUMENT AUX MORTS DE ROUILLAC COMPTE 53 NOMS

eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac  

 

DIVERSES CROIX À ROUILLAC

O.

eglise saint-sebastien rouillac

CROIX PRÈS DE LA GOMBERDIÈRE

eglise saint-sebastien rouillac

CROIX PRÈS DE LA GOMBERDIÈRE

eglise saint-sebastien rouillac

CROIX PRÈS DE LA GOMBERDIÈRE

   

 

VIEUX LA GOMBERDIÈRE

O.

eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac eglise saint-sebastien rouillac    

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

SEVIGNAC ; à 9 lieues au Sud-Ouest de Saint-Malo, son Evêché ; à 11 lieues & demie de Rennes ; & à 4 lieues & demie de Lamballe, sa Subdélégation. Cette Paroisse ressortit à Dinan, & compte 2500 communiants : la Cure est à l'alternative. Le territoire renferme des terres bien cultivées, des prairies, & des landes ; on y voit beaucoup d'arbres fruitiers & autres, & la source d'un des bras de la riviere d'Arguenon. En 1420, on y connoissoit les maisons nobles ci-après : la Ville-Blanc, à Robert Ferré ; & en 1468, à Pierre Ferré, Sénéchal de Rennes : la Ville-Marie, à Jacques de la Ville-Coq ; la Riviere, à Amauri de la Moussaye, qui possédoit aussi la Quehenochaye : les Salles, à Guillaume de Tremereuc ; Saint-André, à Jean de la Motte ; la Touche-à-Nisan, à Jean Geffron : Brondineuf, à Jean de Broons ; aujourd'hui, avec moyenne-Justice, à M. de Saint-Pern-Brondineuf : Margaro, à Guillaume de Margaro ; Bourgueneac, à Jean le Beruyer ; la Vigne, à Jean Durand ; Pembro, à Jean du Fau ou du Fou ; Milica, à Bertrand Bardoul ; les Aulnais, à Guillaume du Brosz ; le Bignon, à Charles Ouri ; la Chapelle, à Olivier de Launaye : Limoëlan, à Gilles de Kersaliou ; aujourd'hui, avec haute-Justice, à M. Picot de Limoëlan : la Ville-Billi, à Olivier le Bernier ; le Chauxcheix, à Jean Gautron ; la Ville-Neuve, à Pierre Grignon ; le Quenar, à Raoul Coupliere ; le Plessis-Bataille, le Loroux, la Ville-au-Prévost, & la Touche, à N........ En 1390, Eon Rouxel avoit fait bâtir une belle maison au village de la Ville-Léart. Beaumanoir, haute-Justice, appartient à M. Picot de Limoëlan ; Cohineuc, moyenne-Justice, à M. de la Goublaye de Saint-Quereuc ; Guernaon, moyenne-Justice, à M. le Marquis de Locmaria ; le Plessis-Gautron, moyenne-Justice, à M. du Rocher de Saint-Riveul ; Pengave, moyenne-Justice, à M. de Launai-Guérif.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb