accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE NOTRE-DAME

LA CONSTRUCTION DE L'ÉGLISE NOTRE-DAME DE SENVEN-LÉHART EST DE L'ARCHITECTE LE GUERRANIC ET DATE DU DERNIER QUART DU 19ÈME SIÈCLE, LA TOUR-CLOCHER COMPORTE UN PORCHE.

eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart
eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart
eglise notre-dame senven-lehart eglise notre-dame senven-lehart      

 

CHAPELLE SAINT-TUGDUAL

O.

chapelle saint-tugdual senven-lehart chapelle saint-tugdual senven-lehart chapelle saint-tugdual senven-lehart chapelle saint-tugdual senven-lehart chapelle saint-tugdual senven-lehart
chapelle saint-tugdual senven-lehart chapelle saint-tugdual senven-lehart      

 

CALVAIRE DU BOURG

O.

calvaire du bourg senven-lehart calvaire du bourg senven-lehart      

 

DIVERSES CROIX À SENVEN-LÉHART

O.

croix senven-lehart

CROIX P°RÈS DE LA CHAPELLE SAINT-TUGDUAL

       
croix senven-lehart

CROIX PRÈS DU PONT DU TRIEUX

       

 

CROIX AU NORD DE KERAUFFRET

O.

modele modele modele modele modele

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CALVAIRE DANS LE CIMETIÈRE DE L'ÉGLISE - CLASSÉ LE 12 OCTOBRE 1964

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PLOESIDI ; à 8 lieues au Sud-Sud-Est de Tréguier, son Evêché ; à 25 lieues de Rennes ; & à 2 lieues trois quarts de Guingamp, sa Subdélégation. Cette Paroisse ressortit à Lannion, & compte 3300 communiants, y compris ceux de Saint-Fiacre, Saint-Pever, & Senvenlehart, ses treves. M. le Duc de Lorges est Seigneur du lieu, où il possede les trois hautes-Justices de Sullé, de Ker-omen, & de Ker-liviou, qui ressortissent à Guingamp : la Cure est à l'alternative. Ce territoire, arrosé des eaux de la riviere de Trieux & de plusieurs petits ruisseaux, renferme des pâturages abondants, des terres en labeur, & beaucoup de landes. Il se tient deux foires par an dans l'endroit. Le château d'Avaugour, une des premieres Baronnies de Bretagne, situé dans cette Paroisse, dépendoit en 1034 du Comté de Guingamp. Il fut porté dans la maison de Penthievre par le mariage de Havoise, fille & héritiere du Comte de Guingamp, avec Etienne de Bretagne, second fils du Comte Eudon, frere du Duc Alain Fergent. Etienne, après la mort de Geoffroi, son frere aîné, s'intitula Comte de Penthievre. Comme la Paroisse de Ploësidi étoit environnée de forêts, ses descendants bâtirent, à l'extrémité de ce territoire, le château d'Avaugour, pour leur servir de retraite lorsqu'ils iroient prendre le divertissement de la chasse. La Baronnie d'Avaugour fut consisquée & le château démoli, en 1420, par ordre du Duc Jean V. Le 24 Septembre 1480, le Duc François II fit revivre les titres de cette Baronnie, la rétablit dans tous ses droits, & la donna, avec toutes ses dépendances, pour apanage, à François de Bretagne, son fils naturel ; mais le château ne fut pas reconstruit, on n'en voit plus que les vestiges.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb