accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-BLAISE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele

 

PIERRES TOMBALES PRÈS DE L'ÉGLISE SAINT-BLAISE

O.

modele modele modele modele  

 

DIVRESES CROIX, ORATOIRES ET AUTELS À TRÉGLAMUS

O.

modele

PETITE CROIX DEVANT L'ÉGLISE SAINT-BLAISE

       
modele

CROIX DERRIÈRE L'ÉGLISE SAINT-BLAISE

       
modele

AUTEL PRÈS DE L'ÉGLISE SAINT-BLAISE

       
modele

ORATOIRE PRÈS DE L'ÉGLISE SAINT-BLAISE

       

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CROIX DE CHEMIN DU 14ÈME SIÈCLE EN PIERRE À KERMADEC - INSCRIT LE 7 OCTOBRE 1964

      CROIX DE CHEMIN EN PIERRE DEVANT LE PIGNON DU PRESBYTÈRE - INSCRIT LE 5 OCTOBRE 1964

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PEDERNEC ; sur un coteau, & sur la route de Guingamp à Lannion ; à 4 lieues au Sud de Tréguier, son Evêché ; à 28 lieues de Rennes ; & à 1 lieue trois quarts de Guingamp, sa Subdélégation. Cette Paroisse ressortit à Lannion, & compte 4000 communiants, y compris ceux de Mousterus & de Treglamus, ses treves : la Cure est à l'alternative. La montagne de Brée, une des plus hautes de la province, est dans ce territoire. Il se tient sur le sommet de cette montagne plusieurs foires par chaque année, auprès d'une Chapelle. Cet endroit est fort renommé dans l'histoire. Les Evêques de Bretagne s'y assemblerent pour prendre des mesures contre Conobre, Comte de Vannes, dont les crimes inspiroient tant d'horreur qu'on lui donna l'épithete de maudit : le maudit Conobre. Conobre, fils de Hoël le Grand, mort en 545, étoit Comte de Vannes & de Léon. Il avoit quatre freres, Hoël, Budic, Varoch, & Macliau, avec lesquels il fut obligé de partager les Etats de son pere ; mais l'ambition qui le dévoroit le rendit insensible à la voix de la nature, & il résolut de se défaire de ses freres : il commença par Hoël, qu'il tua en 547, & épousa sa veuve ; mais, s'étant apperçu qu'elle étoit enceinte, il la fit mourir. Il fit subir le même fort à Budic & Varoch, Ces freres ; & Macliau ne conserva sa vie qu'en s'exilant de son pays & de ses Etats : enfin, ce Prince passoit pour le plus redoutable, le plus puissant, & le plus inflexible scélérat de son temps. Il avoit un château au pied de la montagne de Brée, c'est pourquoi les Evêques s'y assemblerent pour l'excommunier. Il fut tué, en 560, dans le combat que Chramne livra à Clotaire, Roi de France, dans les environs de Guérande. Le château de Conobre n'existe plus. Tropont, haute-Justice ; Collangrouh, moyenne, & basse-Justice, à M. de Kerprigent Riou. Ce territoire est fertile & bien cultivé.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb