accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-BLAISE

CETTE ÉGLISE SAINT-BLAISE DU CLOÎTRE-PLEYBEN EST ÉDIFIÉE AU 16ÈME SIÈCLE PUIS REMANIÉE PAR LA SUITE.

PARMI LES CHOSES REMARQUABLES ON PEUT CITER UN BÉNITIER EN BRONZE DU 16ÈME SIÈCLE ET SURTOUT UN AUTEL À DEUX GRADINS EN BOIS POLYCHROME DU 17ÈME SIÈCLE AVEC LES STATUES DE SAINTE-CATHERINE, SAINT-ANTOINE DE PADOUE, SAINTE-ANNE ET DE LA SAINTE VIERGE. IL Y A AUSSI UNE STATUE EN BOIS POLYCHROME DU 16ÈME SIÈCLE DE SAINT-YVES.

eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben
eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben eglise saint-blaise le cloitre-pleyben
eglise saint-blaise le cloitre-pleyben        

 

MONUMENT AUX MORTS

LE MONUMENT AUX MORTS DU CLOÎTRE-PLEYBEN EST SUR LA DROITE DE L'ÉGLISE SAINTE-BLAISE. IL COMPTE 85 NOMS.

monument aux morts le cloitre-pleyben monument aux morts le cloitre-pleyben monument aux morts le cloitre-pleyben monument aux morts le cloitre-pleyben monument aux morts le cloitre-pleyben
monument aux morts le cloitre-pleyben        

 

DIVERSES PHOTOS SUR LE CLOÏTRE-PLEYBEN

O.

divers le cloitre-pleyben divers le cloitre-pleyben      

 

CALVAIRE DU BOURG

LE CALVAIRE SE TROUVE SUR LE PLACIDE DE L'ÉGLISE SAINTE-BLAISE ET DATE DU 16ÈME SIÈCLE.

calvaire du bourg le cloitre-pleyben calvaire du bourg le cloitre-pleyben calvaire du bourg le cloitre-pleyben calvaire du bourg le cloitre-pleyben calvaire du bourg le cloitre-pleyben

 

STATUE AU SUD DU BOURG

O.

statue au sud du bourg le cloitre-pleyben statue au sud du bourg le cloitre-pleyben statue au sud du bourg le cloitre-pleyben    

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

PLEIBEN ; sur la route de Châteaulin à Carhaix ; à 5 lieues au Nord-Nord-Est de Quimper, son Evêché ; à 37 lieues de Rennes ; & à 2 lieues de Châteaulin, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse releve du Roi, & compte 6000 communiants, y compris ceux du Cloître, sa treve, & ceux de Saint-Ségal, son annexe : la Cure est à l'Ordinaire. Ce territoire est un pays couvert, très-désagréable pour les voyageurs à cause des montagnes & des vallons dont il est plein. Il est arrosé de plusieurs ruisseaux qui vont se jetter dans la riviere d'Aulne. Les terres sont bien cultivées, les pâturages abondants, les prairies très-bonnes ; mais les landes sont malheureusement très-étendues. Il se tient quatre foires par an à Pleiben. La moyenne & basse-Justice de Léun & Ker-guillai appartient à M. de la Riviere. Le château de Tresiguidi & la famille de ce nom sont très-anciens. Un Seigneur de cette maison fut nommé Capitaine ou Gouverneur de Paris, le 19 Février 1380. M. de Kergris de Kervégan possede aujourd'hui cette Seigneurie. Les autres maisons sont : Ker-iriou, Quillien, Ker-yvon, les Salles, Penhouet, Lérault, Trouane, Ker-andourguet, Ker-brient, Ker-veno, & Ker-gadalen.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb