accueil bretagneweb              bretagneweb

STÈLE DU MOUSTOIR

O.

modele modele modele    

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele        

 

MONUMENT AUX MORTS DE KERNEVEL

O.

modele modele modele modele modele

 

DIVERSES PHOTOS SUR ROSPORDEN

O.

modele

MAISON RUE ERNEST PRÉVOST

modele

MAISON RUE ERNEST PRÉVOST

     

 

MONUMENT AUX MORTS DE LA LIBÉRATION

O.

modele modele modele    

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      CHAPELLE DU MOUSTOIR SITUÉE À KERNÉVEL - CLASSÉ LE 28 DÉCEMBRE 1910

      CLOCHER, ABSIDE ET PORTAIL DE L'ÉGLISE - CLASSÉ LE 12 AOÛT 1914 - CIMETIÈRE ENTOURANT L'ÉGLISE, AVEC SON MUR DE CLÔTURE ET LE CALVAIRE INCORPORÉ À CE MUR - CLASSÉ LE 20 MARS 1940

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      LE TERRAIN MUNICIPAL BORDANT L'ÉTANG DE ROSPORDEN ET COMPRIS ENTRE LA VOIE FERRÉE ET LE CIMETIÈRE - CLASSÉ LE 22 JANVIER 1932

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

ROSPORDEN ; petite ville qui releve du Roi, & treve de la Paroisse d'Elliant ; à 4 lieues & demie au Sud-Est de Quimper, son Evêché ; à 35 lieues de Rennes ; & à 2 lieues & demie de Concarneau, sa Subdélégation. Deux grandes routes arrivent à cette ville, où il y a une Poste aux chevaux, & où l'on compte 900 habitants. Il s'y tient quatorze foires par an, & un marché par semaine. On y remarque un très-bel étang, qui forme la riviere de Pont-d'Aven, L'an 1334, le Duc Jean III donna à Jean de Bretagne, son fils, la petite ville de Rosporden, avec toutes les Seigneuries & Jurisdictions qui en dépendoient, & les foires & marchés qui y étoient établis. La Jurisdiction royale de cette ville fut unie & incorporée au Siege présidial de Quimper, par Edit du Roi Charles IX, donné à Troyes en Champagne, le 29 Mars 1564. La haute-Justice de Coëtcanton appartient à M. de Ploeuc ; & la haute-Justice de Garlot, à M. de Guernisac.
QUERNEVEL ; dans un fond ; à 5 lieues un quart à l'Est-Sud-Est de Quimper, son Evêché ; à 34 lieues de Rennes, & à 3 lieues de Concarneau, sa Subdélégation & son ressort. On y compte 1700 communiants : la Cure est à l'alternative. Ce territoire, arrosé de plusieurs ruisseaux, renferme des terres en labeur, des prairies, des landes, & produit beaucoup de cidre. Ses maisons nobles, en 1400, étoient : le Quinilit, le Gouazel, Ker-eronay, le Querlot, Ker-gouet, Trelouarn, & Bihan.
ELLIANT ; à 3 lieues & demie à l'Est de Quimper, son Evêché ; à 34 lieues trois quarts de Rennes ; & à 3 lieues un huitieme de Concarneau, sa Subdélégation & son ressort. Cette Paroisse releve en partie du Roi, qui y possede plusieurs fiefs. On y compte 5000 communiants, y compris ceux de Lomaria, Saint-Divy, & Rosporden, ses treves. La Cure est à l'alternative. On y connoît les maisons nobles de Ker-morvan & Ker-ouché, en 1440, à Yves Mahé, sieur de Kermorvan ; Coët-le-Varec, en 1540, à Thebaud de Landanet ; Treanna, en 1650, à Maurice de Tinteniac : cette terre a haute, moyenne & basse-Justice, à M. de Mussillac : le Kerminy, à........
Ce territoire, coupé de vallons & de montagnes, est très-fertile, mais peu cultivé ; outre le grain, on y recueille du lin & du cidre.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb