accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-MALO

LA CONSTRUCTION DE L'ÉGLISE SAINT-MALO DE BRETEIL DATE DU DÉBUT DU 16ÈME AU 19ÈME SIÈCLE.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele        

 

MONUMENT AUX MORTS

LE MONUMENT AUX MORTS DE BRETEIL COMPTE 68 NOMS.

monument aux morts breteil monument aux morts breteil monument aux morts breteil    

 

DIVERSES CROIX À BRETEIL

O.

croix breteil croix breteil croix breteil    

 

MENHIR À LA NOUETTE LAUNAY QUÉRO

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

CHÂTEAU DE LAUNAY QUÉRO

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

DÉPENDANCES DU CHÂTEAU DE LAUNAY QUÉRO

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

PUITS À LA MAGOIS

O.

modele modele modele    

 

VIEUX BRETEIL

O.

modele        

 

FERME À LA MAGOIS

O.

modele modele      

 

DIVERSES PHOTOS SUR BRETEIL

O.

modele modele      

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

BRETEIL ; sur la route de Rennes à Montfort ; à 12 lieues un quart de Saint-Malo, son Evêché ; à 3 lieues un tiers de Rennes, son ressort ; & à trois quarts de lieue de Montfort, sa Subdélégation. On y compte 1200 communiants : la Cure se présente par l'Evêque. Son territoire est un pays plat, dont les terres sont bonnes & bien cultivées. On y voit des prairies, quelques bois taillis, des arbres à fruits, & peu de landes.
Ses maisons nobles, connues dans le quatorzieme siecle, étoient : en 1380, la Touche-Partenay, moyenne & basse-Justice, à Pierre Josse, aujourd'hui à MM. Dallerac & de Poinery ; en 1390, la Riolais, haute-Justice, à Guillaume Bertrand, maintenant à M. de Breteil, à qui appartient encore la haute-Justice de Breteil ; la Touche-Houssaye, à Alain Chauvet ; le Fresne, à Jean Thoel : en 1400, le manoir de Model, à Jean de Saint-Méen ; Geillait, à Thomas Julienne ; la Haye, à Louis Durneys ; le Champ-Martel, à Jean du Plenay ; la Corbinaye, métairie noble, à Guillaume de Guébriac ; Belle-Ville, à Pierre Bonalen ; la Hauteraye, à Pierre de la Morinaye ; Launaye, à Alain Rozel ; la Lange-Gorin, à Olivier Conain ; la Feronnay, à Eon le Hou ; la Ville-Ville, à Pierre de la Ville-Ville ; la Villeneuve-au-Bourg, à Alain Rozel ; la Simoniere, à Guillaume Aubin ; Ker-nimel, à Pierre Raguenel.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb