accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-MARTIN

LA CONSTRUCTION DE L'ÉGLISE SAINT-MARTIN DE CHARTRES DE BRETAGNE DATE DE LA FIN DU 19ÈME AU 20ÈME SIÈCLE EN PIERRES DU PAYS RENNAIS.

eglise saint-martin chartres de bretagne eglise saint-martin chartres de bretagne eglise saint-martin chartres de bretagne eglise martin chartres de bretagne eglise saint-martin chartres de bretagne
eglise saint-martin chartres de bretagne        

 

MONUMENT AUX MORTS

LE MONUMENT AUX MORTS DE CHARTRES DE BRETAGNE COMPTE 57 NOMS.

monument aux morts chartres de bretagne monument aux morts chartres de bretagne      

 

CHAPELLE DES POTIERS

O.

chapelle des potiers chartres de bretagne chapelle des potiers chartres de bretagne      

 

CROIX DU BOURG

CETTE CROIX EST SITUÉE PRÈS DE L'ÉGLISE SAINT-MARTIN

croix du bourg chartres de bretagne croix du bourg chartres de bretagne      

 

DIVERSES CROIX À CHARTRES DE BRETAGNE

O.

croix chartres de bretagne        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ANCIENNE CHAPELLE DU CHÂTEAU DE FONTENAY - INSCRIT LE 11 AVRIL 1975

      FOURS À CHAUX RUE DU CALLOUËT - INSCRIT LE 21 MAI 1987

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

CHARTRES ; près la riviere de Seiche ; à 1 lieue trois quarts au Sud-Sud-Est de Rennes, son Evêché, sa Subdélégation, & le lieu où ressortit sa haute-Justice. On y compte environ 800 communiants : la Cure est à l'alternative. Ce territoire est un pays plat, à quelques vallons près ; il renferme des terres labourables, fertiles & bien cultivées, des prairies, quelques petits bois, & peu de landes. Il est abondant en fruits dont on fait du cidre.
La maison seigneuriale de cette Paroisse est le château de Fontenai, que possédoit, en 1360, Pierre Chevalier, Seigneur de Fontenai. En 1371, il appartenoit à Amaury de Fontenai, Chevalier, qui avoit une Compagnie d'hommes d'armes au service de Charles V, Roi de France ; en 1560, à Anne, Baronne de Montejan, & Seigneur de Chartres, qui donna son avis dans la délibération ou il s'agissoit d'assigner le lieu où devoit se tenir le Parlement de Bretagne, qui n'avoit point encore de lieu fixé pour sa résidence. L'avis de cette Dame & celui des Etats furent de le fixer à Rennes. Le résultat de la délibération fut envoyé au Roi, qui l'approuva. Il paroît que les Dames avoient alors voix délibérative par Procureur aux Etats de Bretagne ; &, en 1587, cette Terre appartenoit à François de Fontenai, qui fut fait, environ le même temps, Maître des eaux & forêts de Bretagne.
Le 8 Mai 1598, le Roi Henri IV, venant à Rennes, coucha au château de Fontenai, où la Maréchale de Brissac le reçut avec toute la magnificence possible. Le Monarque se rendit le lendemain à Rennes.
Depuis ce temps, cette Seigneurie a passé à M. Dupont d'Eschuilly, & appartient aujourd'hui à M. le Brun, Capitaine de vaisseaux pour la Compagnie des Indes.
On voit, dans le même territoire, la maison noble de Douzon, qui, en 1400, appartenoit à Pierre le Sénéchal.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb