accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINTE-JUSTINE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele

 

MAIRIE

O.

modele modele      

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      FAÇADES ET TOITURES DU CHÂTEAU DE BEAUVAIS, CORPS PRINCIPAL ET AILE EN RETOUR, LA COUR D'HONNEUR ET LE PARC AVEC LEURS CLÔTURES ET ÉLÉMENTS D'ARCHITECTURE, LE POTAGER AVEC SA CLÔTURE ET SA REMISE, LE COLOMBIER EN TOTALITÉ, LES ANCIENS COMMUNS COMPRENANT LA GRANGE EN PAN DE BOIS EN TOTALITÉ, LES FAÇADES ET TOITURES DE LA REMISE ET DES ÉCURIES, DE L'ÉTABLE, DE LA MAISON D'HABITATION, AINSI QUE L'ASSIETTE DES PARCELLES SUPPORTANT CES COMMUNS ET L'ALLÉE D'ACCÈS AU CHÂTEAU - INSCRIT LE 12 JUIN 2009

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GEVEZÉ ; sur la route de Rennes à Dinan ; à 3 lieues de Rennes, son Evêché, sa Subdélégation, & son ressort. Le Roi est Seigneur d'une partie de cette Paroisse, où l'on compte 1750 communiants : la Cure est présentée par M. de Cornullier, Chanoine de l'Eglise Cathédrale de Rennes. Il s'y exerce quatre hautes-Justices, une moyenne, & une basse.
Dans l'acte que Conan de Richemont, Duc de Bretagne, fit dresser, l'an 1158, pour confirmer les Moines de Saint-Melaine de Rennes dans la possession des droits qu'ils avoient sur la monnoie de cette ville, ce Prince donne la qualité de Baron à Robert de Gevezé ; mais on ignore où ce Seigneur faisoit sa demeure. Les maisons nobles de ce territoire, dans le quatorzieme siecle, étoient en assez grand nombre : nous allons en donner le détail.
La Bourdonnaye, en 1350, à Guillaume de la Bourdonnaye. Le fils de ce Seigneur, nommé Robert, fut un des Gentilshommes commis, en 1379, pour la garde de Rennes. Elle étoit, en 1420, à Eon, Chevalier, Seigneur de la Bourdonnaye. L'antique château de Sevigné, avec une haute, moyenne & basse-Justice, qui s'exerce dans la Paroisse de Partenay, à peu de distance de Gevezé, est célebre par les sieges qu'il a soutenus ; il appartenoit, dans le treizieme siecle, au Seigneur de son nom. Le Duc François II, par un mandement donné à Nantes, le 16 Août 1485, en fit démolir les fortifications, avec ordre de payer une somme de........ pour indemnité, à Guillaume de Sevigné. On ignore la cause de cette démolition. En 1560, cette Terre étoit dans la possession de Joachim de Sevigne ; en 1680, elle appartenoit à René Pepin, Chevalier, Seigneur de Sevigné, d'où elle passa, par vente ou par alliance, dans la maison de Bourgneuf de Cucé, qui en jouit aujourd'hui. Le haut Sevigné, Terre que possedoient les Seigneurs ci-dessus. En 1380, la Prévotaye & la Touchelle, à Pierre du Margat ; Champeigné, à Bertrand de Montboucher. En 1390, le château de Beauvais appartenoit à Jean d'Acigné, &, en 1420, à Mathurin d'Acigné ; il passa ensuite dans la maison de Lécu de Runnefau, & fut érigé en Comté, l'an 1680, en faveur de N........ de Lécu de Runnefau, Conseiller au Parlement de Bretagne : M. le Comte de Runnefau, son fils, Président au même Parlement, le possede actuellement. En 1400, la Touche-Huet, à Pierre de la Marzeliere. la Chanteleraye & la Pinelaye, à Guillaume le Roux ; Rains, à Gilles Pied-de-Vache ; le Breil, à Jean du Breil. On connoissoit encore, dans le même temps, la Chesné, le Bois, la Mandetare, la Champonniere, le Menil, Launay-Mallier, Gardieux, la Riviere, la Thebaudaye, Launaye-Millon, la Gouezé, & la Motte. La Seigneurie de Mont-Gerval, qui s'étend dans cette Paroisse, appartenoit, en 1440, à Amette du Bois-Hamon, qui épousa Jean de Beaumanoir, Vicomte du Besso, qui devint possesseur de la même Seigneurie.
Ce territoire, couvert d'arbres & buissons, est assez soigneusement cultivé ; il produit des grains de toutes especes, du foin, beaucoup de châtaignes, & des fruits ; les pâturages y sont bons, & le beurre excellent.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb