accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-MARTIN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

VIEUX GUICHEN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

VIEUX PONT-RÉAN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

PONT DE PONT-RÉAN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

ÉGLISE SAINTE-ANNE DE PONT-RÉAN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

VIEUX LA MORINAIS

O.

modele modele modele modele  

 

MOULIN À VENT À PONT-RÉAN

O.

modele modele modele modele modele

 

MAISON AU COURTILLON

O.

modele modele modele modele  

 

HALLES

O.

modele modele      

 

DIVERSES PHOTOS SUR GUICHEN

O.

modele        

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      PONT DE PONT-RÉAN - INSCRIT LE 28 OCTOBRE 1942

  SITES INSCRITS ET CLASSÉS:

      L'ENSEMBLE FORMÉ SUR LA COMMUNE DE GUICHEN PAR LA CARRIÈRE DITE "DES LANDES" - CLASSÉ LE 10 JANVIER 1966

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

GUICHEN ; sur un coteau, & sur la route de Rennes à Redon ; à 16 lieues trois quarts au Sud-Sud-Est de Saint-Malo, son Evêché ; & à 4 lieues de Rennes, sa Subdélégation & son ressort. On y compte 2600 communiants, & il s'y tient un marché tous les vendredis. La Cure est présentée par l'Evêque. Ce territoire, coupé par plusieurs ruisseaux qui coulent dans les vallons & vont tomber dans la Vilaine, est un pays couvert d'arbres & buissons, On y voit des terres très-fertiles en grains & en lins, des arbres qui produisent beaucoup de fruits, des pâturages excellents, beaucoup de bétail, peu de landes, deux petits bois taillis qui peuvent renfermer ensemble quinze journaux de terrein. Le beurre du canton est excellent. Guichen est une Châtellenie qui a haute, moyenne & basse-Justice, & appartient à M. du Bouexic de Guichen. Les eaux minérales de ce lieu passent pour les meilleures de la province.
Les maisons nobles sont : en 1300, la Châtellenie de Bagals, haute, moyenne & basse-Justice, à Guillaume Bagals ; en 1440, à Henri de la Ville-Blanche ; aujourd'hui à M. de la Bouexiere ; cette Jurisdiction s'exerce au Pont-Réan, qui est une annexe de Guichen : en 1380, la Guerlissionnaye, aux Seigneurs d'Acigné, en la possession desquels elle étoit encore en 1530 ; les hauts-Justiciers avoient alors le droit de juger les criminels en dernier ressort, & il y avoit même des Terres qui leur dévoient un bourreau ; par exemple, la Seigneurie de la Massais, située dans le territoire de Goven, en devoit fournir un à celle de Guichen : les Seigneurs ont joui de ces droits jusqu'en 1536. La Guerlissionnaye a haute, moyenne & basse-Justice, avec titre de Châtellenie, & appartient présentement à M. du Bouexic de Guichen ; en 1380, la Prévotaye, à Thomas Priel ; le Bois-Billy, à Guillaume Bavezin, &, en 1450, à Jean de Cacouvet, qui possédoit encore la Thébaudaye ; Glanroeit, à Jean Chevalier ; en 1380, Champlegéart, à Guillaume de Champlegéart ; la Tsquedaye, à Jean de Castonnes. Dans ce temps, plusieurs Gentilshommes de la province avoient leurs hôtels à Guichen : on y connoissoit ceux de Jean de Trélan, Jean Sejourne, &c. Ce territoire renferme encore les Terres nobles de la Lande, du Portal, & du Mener ; cette derniere appartenoit, en 1440, à Pierre de Bonabry.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb