accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

MAIRIE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

CHÂTEAU DU BOURG

O.

modele modele modele modele modele
modele modele      

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele    

 

VIEUX LA CHAPELLE ERBRÉE

O.

modele modele modele modele modele

 

STATUE DE LA VIERGE MARIE

CETTE STATUE DE LA VIERGE MARIE SE TROUVE DANS LE CIMETIÉRE.

modele modele      

 

STATUE DE JÉSUS

CETTE STATUE E JÉSUS SE TROUVE DANS LE CIMETIÉRE.

modele        

 

PUITS RUE DU LAC

O.

modele        

 

CROIX PRÈS DE L'ÉGLISE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION

O.

modele        

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

LA CHAPELLE-D'ERBRÉE ; sur une hauteur ; à 9 lieues & demie à l'Est de Rennes, son Evêché & son ressort ; & à 1 lieue trois quarts de Vitré, sa Subdélégation. On y compte 1200 communiants : la Cure est à l'Ordinaire. La haute-Justice des Nétumieres de Brebau & de Favi, qui s'exerce en cette Paroisse, ressortit à Vitré. La Seigneurie de Nétumieres est très-ancienne. Les premiers Seigneurs de cette maison, connus en Bretagne vers l'an 1100, étoient une branche de l'illustre famille des Comtes de Carlisle, en Ecosse. Jean de Carlisle fut le premier qui porta le nom de Haye de Nétumieres : il fonda le château de ce nom dans la Paroisse de la Chapelle-d'Erbrée. Sa postérité lui a succédé de pere en fils jusqu'aujourd'hui. Jean Haye de Nétumieres vivoit en 1360. Paul Haye, Sieur du Châtelet, fut Avocat général au Parlement de Rennes, puis Maître des Requêtes, & enfin Conseiller d'Etat. Ce fut lui que le Roi Louis XIII chargea d'installer le Parlement de Pau ; &, en 1635, il fut encore pourvu de l'Intendance de Justice dans l'armée que ce Monarque commandoit en personne. Ce Seigneur se faisoit distinguer par sa bonne mine & par la vivacité de son esprit ; il étoit de l'Académie Française, & nous avons de lui un Ouvrage qu'il composa pour la justification du Roi & des Ministres. Il le fit imprimer, avec une préface où il fait l'apologie du Cardinal de Richelieu. On dit encore du même Seigneur de Nétumieres, qu'il fut disgracié & mis à la Bastille, mais que son innocence fut bientôt reconnue & qu'il fut élargi. La premiere fois qu'il parut devant le Roi après sa disgrace, ce Prince ne le regardoit point, & affectoit de tourner la tête d'un autre côté, comme s'il n'eût pas osé regarder un homme qu'il venoit de maltraiter. Ce Gentilhomme s'avisa alors d'un plaisant stratagême : il s'approcha du Capitaine des Gardes, & le pria de dire au Roi qu'il lui pardonnoit, & qu'il le supplioit de le regarder. Le Roi ne put s'empêcher de rire de la plaisanterie, & caressa beaucoup le Sieur de Nétumieres. Il mourut le 18 Avril 1636. Paul Haye, Sieur de Nétumieres, Conseiller au Parlement de Rennes, vivoit en 1680. Cette Seigneurie a haute, moyenne & basse-Justice, & appartient à M. Haye de Nétumieres, qui possede aussi la maison noble de Bremontani, haute, moyenne & basse-Justice : on y connoît encore les Beneteries, la Hurlaye, l'Eglerie, le Plessis, la Queterie, Laufrerie, & un grand nombre de villages épars çà & là, dont le plus considérable est celui de la Terriniere auprès duquel est une Chapelle. Ce territoire, arrosé par la Vilaine, se termine, à une demi-lieue à l'Est, à la province du Maine : c'est un pays couvert où l'on voit des terres labourées, de bons pâturages, des landes, & les bois de Nétumieres & de Mondebouf.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb