accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-PIERRE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

PRESSOIR DU CENTRE

O.

modele modele modele modele modele
modele modele      

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele        

 

MAIRIE

O.

modele modele modele modele  

 

ANCIEN PRESBYTÈRE

O.

modele modele      

 

MONUMENT AUX MORTS DU RÉSEAU OSCAR BUCKMASTER

O.

modele        

 

DIVERSES PHOTOS SUR MARTIGNÉ-FERCHAUD

O.

modele        
modele modele      

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

MARTIGNÉ-FER-CHAUD ; gros bourg, avec titre de Châtellenie, sur la route de Châteaubriand à la Guerche ; à 9 lieues au Sud-Est de Rennes, son Evêché & son ressort ; & à 3 lieues un quart de Châteaubriand, sa Subdélégation. On y compte 3000 communiants : la Cure est à l'Ordinaire, & vaut environ neuf mille livres de rente.
M. le Prince de Condé est Seigneur de cette Paroisse, où il y a marché le vendredi. Il s'y tient une foire le premier vendredi du mois de Mai ; elle dure deux Jours. Martigné avoit autrefois titre de ville. On y connoît plusieurs Jurisdictions & maisons nobles : Martigné, haute, moyenne & basse-Justice, à M. le Prince de Condé ; la Jartiere, moyenne & basse-Justice, à M. de la Cheviere de Saint-Moran ; la Rochere, moyenne & basse-Justice, à MM. de Rhuis ; le Prieuré de Saint-Symphorien, moyenne & basse-Justice, à M. l'Abbé de Vermond, Prieur ; la Pilardiere & Seguiatiere, moyenne & basse-Justice, à N........
Le plus ancien Seigneur que nous connoissions est Yves de Martigné, qui donna, l'an 1060, les dîmes qu'il possédoit en cette Paroisse, à l'Abbaye de Marmoutier.
En 1200, le château de Martigné passoit pour une place assez forte : on en voit encore les ruines auprès d'un grand étang qui forme un des bras de la riviere de Semnon, & auprès duquel on a construit, en je ne sçais quelle année, une forge à fer ; métal abondant dans le canton, où l'on trouve aussi de la mine de plomb & des marcassites.
La Cheviere appartenoit, en 1500, à César de la Cheviere, aujourd'hui à M. de la Cheviere, un de ses descendants ; cette Seigneurie a une basse-Justice : la Seguintiere, le Bignon, & le Tertre, à N........
Ce territoire est fort étendu & couvert : on y voit les forêts Neuve & d'Araise, qui ne sont séparées que par le grand chemin. Elles peuvent contenir ensemble mille six cents quatre-vingts arpents de terrein : elles appartiennent à M. le Prince de Condé. Des terres en labeur, des prairies, des arbres à fruits, pour le cidre, & des ruisseaux qui vont se jetter dans la riviere de Bruc, voilà ce qui occupe le reste du terroir.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb