accueil bretagneweb              bretagneweb

ÉGLISE SAINT-MARTIN

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele  

 

VIEUX ROMILLÉ

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele modele modele modele
modele modele      

 

MONUMENT AUX MORTS

O.

modele modele modele modele modele
modele modele modele    

 

ANCIEN COLLÈGE AU BOURG

O.

modele modele modele modele  

 

CALVAIRE DU BOURG

O.

modele modele      

 

MAIRIE

O.

modele modele modele    

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      FAÇADES ET TOITURES DU CHÂTEAU DE PERRONNAY - INSCRIT LE 18 FÉVRIER 1948

bluline - bretagneweb

  DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE DE OGÉE (1778-1780):

ROMILLEY ; à 11 lieues au Sud de Saint Malo, son Evêché ; à 3 lieues & demie de Rennes, son ressort ; & à 2 lieues de Montfort, sa Subdélégation. On y compte 2000 communiants : la Cure est présentée par l'Abbé de Saint-Jacques de Montfort. Le territoire, couvert d'arbres & buissons & d'une superficie plane, est très-bien cultivé ; il produit des grains de toutes especes, beaucoup de foin, & le plus excellent cidre du canton. Ce pays est marécageux ; on y remarque un bois taillis, qui peut avoir une lieue & demie de circuit. Il s'y tient quatre foires par an.
Romilley est très-ancien : c'étoit autrefois une ville située auprès du château, qui étoit encore très-fort en 1480. C'est une Châtellenie qui releve du Roi : elle étoit jadis du nombre de celles qui étoient tenues baronnéaument, avec le droit de se délivrer à congé de personne & de menée à la Barre & Sénéchaussée de Rennes ; ce qui étoit le privilege des Terres tenues baronnéaument. Celle-ci fut long-temps possédée par les Seigneurs de Laval. En 1510, elle appartenoit à Jean de Laval, Sire de Châteaubriand ; elle est aujourd'hui à M. de Saint-Gilles-Perronnet. Le château de Saint-Gilles-Perronnet est une Seigneurie de la Paroisse, qui passe pour une des plus distinguées du ressort de Rennes ; elle appartenoit, en 1350, à Rodolphe de Saint-Gilles. Gilles-Olivier, son fils, fut Gentilhomme de la Chambre ; Françoise de Saint-Gilles épousa, en 1607, Pierre de Châteaubriand. Elle a une haute, moyenne & basse-Justice, & avoit encore un château fortifié en 1500 ; il appartient à M. de Saint-Gilles-Perronnet, qui possede aussi la Durantais-Perronnet, haute-Justice. La maison noble de Vaunoise n'est pas moins ancienne. Jean de Vaunoise, né dans cette maison, fut d'abord Abbé de Saint-Jacques de Montfort, puis Evêque de Dol, l'an 1189. Ce fut en sa considération que Geoffroi, Seigneur de Montfort, céda à l'Abbaye de ce nom tous les droits qu'il avoit sur la Terre de Vaunoise. En 1520, elle appartenoit, avec la métairie Chevrier, à François de Vaunoise ; elle a une moyenne-Justice qui s'exerce à Plumeleuc, & appartient à M. de Saint-Gilles-Perronnet.
La Mestéere, avec haute-Justice, jadis possédée par les Templiers, fait présentement partie d'une Commanderie de l'Ordre de Malte : cette Terre étoit noble d'ancienneté dès le quatorzieme siecle. Le Breilhay appartenoit, en 1512, à Bertrand de Keradreux. Dans le même temps, la Couplaye appartenoit à Pierre de Partenay : Launaye, jadis à Jean de Saint-Pern ; en 1512, à Guillaume Penelais : le Guirper, à Guillaume Dugué ; la Haye, à Michel le Bart ; Quinformer, à Bertrand de Quinformer ; la Couvrie, à Bertrand Gaesdon ; la Touche, à Jean de Bouquille ; la Geluezaye, à N........ ; la Cage, à N........ ; le Breilhay, moyenne-Justice, appartient à M. de Cacé.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb