accueil bretagneweb              bretagneweb

Cartes postales sur Lanloup

gravure

L'église

 

gravure

Maison où naquit le peintre L. Hamon

 

bluline - bretagneweb

  MONUMENTS INSCRITS ET CLASSÉS:

      ÉGLISE ET CALVAIRE - CLASSÉ LE 12 DÉCEMBRE 1910

      FAÇADES ET TOITURES DU LOGIS ET DES COMMUNS DU MANOIR DE LA NOË VERTE, ET ENSEMBLE DES DISPOSITIONS DÉLIMITANT LA COUR D'HONNEUR, À L'EXCEPTION CEPENDANT DE L'EXTENSION MODERNE DONNANT SUR LA PIÈCE D'EAU, ASSIETTE DE LA COUR D'HONNEUR, ENCEINTE EXTÉRIEURE EN TOTALITÉ, COLOMBIER EN TOTALITÉ, ROUTOIR À LIN - INSCRIT LE 6 JUILLET 2009

bluline - bretagneweb

  Dictionnaire historique et géographique de Ogée (1778-1780):

LANLOUP ; à 19 lieues à l'Ouest de Dol, son Evêché ; à 23 lieues de Rennes ; & à 2 lieues un neuvieme de Paimpol, sa Subdélégation. Cette Paroisse, où l'on compte 600 communiants, y compris ceux de Lanlef, sa treve, ressortit à Saint-Brieuc, & est enclavée dans l'Evêché de ce nom. C'est une Châtellenie qui appartient au Roi. La Cure est à l'Ordinaire. Le territoire, coupé de vallons & de montagnes, & borné par la mer, est fertile en grains de toutes especes, & abondant en lin. C'est un pays couvert : on y fait du cidre. La Seigneurie de Lanloup appartenoit, en 1260, à Rolland, Chevalier, Seigneur dudit lieu ; &, en 1600, à Claude de Lanloup, Gentilhomme de la Chambre du Roi Henri IV.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb