accueil bretagneweb              bretagneweb
 
HISTOIRE DE TRÉGUIER

Histoire de la ville de Tréguier

 

— Étymologie de Tréguier:

O.

 

— Tréguier avant période romaine (avant -57 avant Jésus-Christ):

O.

 

— Tréguier pendant la période romaine (-57 avant Jésus-Christ - vers 410):

O.

 

— Tréguier au temps des mérovingiens et des carolingiens:

histoire de saint-brieuc
Carte des 7 saints fondateurs de la Bretagne avec Saint-Tugdual parmi eux

 

— Tréguier du 11ème au 13ème siècle:

histoire de vannes
Carte des cathédrales bretonnes dont la cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier

Vers 1450 une invention venu de Mayence dans l'Empire Romain Germanique va très vite se propager en Europe, son principe permet de diffuser des textes en grandes quantité sans passer par des copistes, cette invention de Johannes Gutembert portera le nom d'impression typographique et utilisera des caractères métalliques mobiles et surtout réutilisables, la première impression avec ce procédé dans le royaume de France date de 1470 à Paris. en 1484 la Bretagne voit arriver à Tréguier un navire venu des Flandres avec à son bord de quoi créer plusieurs ateliers d'impression typographique avec probablement du personnel compétent, les sources manquent pour connaitre qui a décidé d'équiper le duché de plusieurs imprimeries, le duc?, un seigneur local comme Jean 1er de Rohan?, une ville comme Rennes? ou encore un particulier Breton ou Flamand qui souhaite profiter d'un manque.

Une partie du matériel resterà Tréguier et permettra l'impression en 1485 du livre incunable "les coustumes de Bretaingne" par un imprimeur connu que par ses initiales "Ja. P.", c'est la deuxième ou troixième imprimerie de Bretagne en concurrence avec celle de Rennes et après la première, celle de Bréhan. Le catholicon, premier dictionnaire trilingue, français latin et breton est imprimé à Tréguier en 1499 par l'imprimeur Jean Lagadec.

histoire de la bretagne
Carte des premières imprimeries en Bretagne dont celle de Tréguier en 1485

 

— Tréguier du 14ème siècle à la perte de l'indépendance bretonne en 1491:

O.

 

— Tréguier de 1491 à la révolution française de 1789:

La duchesse Anne de Bretagne décide de se rendre à Notre-Dame du Folgoët suite à un vœu pour la guérison de son mari le roi Louis XII, elle en profitera pour faire une sorte de tro-breiz en visitant une grande partie des villes de son duché à partir de fin juin ou début juillet 1505 et voir les chers Bretons dont elle espérais encore préserver l'indépendance en mariant sa fille et héritière Claude avec le futur Charles Quint mais l'histoire en décida autrement. Anne de Bretagne devra abréger son voyage sur demande de son mari et quitter son duché fin septembre 1505, elle ne put visiter Saint-Malo, Dol et Rennes.

La première étape importante du voyage d'Anne de Bretagne sera pour Nantes sa ville natale où elle reçu un acceuil enthousiaste de la part des Nantais le 8 juillet 1505, des navires décorés pour l'occasion et des ménestrels avaient été prévus pour la distraire, ensuite Vannes où elle prie Saint-Patern, le Folgoët but du voyage où elle invoque Notre-Dame du Folgoët, Brest où elle désire voir le vaisseau de 200 canons "la Cordelière " dont elle était la marainne, Saint-Jean du Doigt où elle demande à pouvoir appliquer le doigt de Saint-Jean sur son œil malade, Morlaix où son arbre génélogique fait de personnages vivants lui est présenté et une vraie hermine donnée dont un mouvement brusque provoqua une petite peur de la duchesse avant que Pierre de Rohan lui dise "que craignez-vous madame? ce sont vos armes", après Lannion elle alla à Tréguier où elle se receuille sur le tombeau de Saint-Yves, puis après Saint-Brieuc elle va au château de la Hunaudaye, ensuite c'est probablement dans la ville de Dinan qu'elle reçoit un émmissaire de son mari le roi Louis XII pour lui demander de rentrer en France.

De nombreuses maisons où la duchesse à couché ou aurait couché porteront ensuite le nom de "maison de la duchesse Anne".

bretagne gallo-romaine
Carte de l'itinéraire empreinté par la duchesse Anne de Bretagne en 1505 dont Teéguier

 

— Tréguier pendant la révolution française de 1789 et le 1er empire:

O.

 

— Tréguier pendant la révolution industrielle de 1815 à 1914:

O.

 

— Tréguier pendant la première guerre mondiale (1914-1918):

O.

 

— Tréguier pendant l'entre deux guerres mondiales (1918-1939):

O.

 

— Tréguier pendant la deuxième guerre mondiale (1939-1945):

La ville de Tréguier est occupée par l'armée allemande vers le le 20 juin 1940.

histoire de vannes
Progression en Bretagne de l'armée allemande en juin 1940, Tréguier est occupé le 21-6-1940

Le 4 août 1944 les troupes américaines libérent Tréguier le 14 août 1944 aprés une résistance des Allemands.

histoire de vannes
Progression en Bretagne de l'armée américaine en août 1944, Tréguier est libéré le 14-8-1944

 

— Tréguier après la deuxième guerre mondiale:

O.

 

— Photos sur Tréguier:

histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier

 

— Cartes postales sur Tréguier:

histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier
histoire de treguier

 

— Évolution du nom de la ville de Tréguier au cours des siècles:

Trigier au 16ème siècle.
Tréguier après.

 

— Personnalités nées ou ayant vécues à Tréguier:

histoire de saint-brieuc
Saint Yves Hélory de Kermartin, appelé souvent Saint-Yves de Tréguier est né vers 1253 au manoir de Kermartin à Minihy-Tréguier près de Tréguier, il meurt le 19 mai 1303 la où il est né. . Saint Yves est le deuxième saint breton après Saint-Guillaume à canonisé par l'église catholique par une bulle du 19 mai 1347 du pape Clément VII, il était connu pour sont équité et est souvent représenté entre un homme riche et un homme pauvre. Saint-Yves est le saint patron de la Bretagne.
histoire de saint-brieuc
histoire de saint-brieuc

 

Listes des maires de Tréguier
 
Liste des évêques de Tréguier
1696 Jean Potier de Courcy
1801 Guillou
1834 Guillerme
1848 Paul de Dieuleveult
1919-1943 Gustave de Kerguézec
Nicolas
1972 Fournis
1983-1989 Roger Gulluche
1989-1995 Claude Nicol
1995-2001 Bernard Cohan
2001-2008 Patrick Toularastel
2008 Michel Sohier
 
564 Saint-Tugdual premier évêque selon la tradition
treguier cathedrale saint-tugdual
Ruelin ?
Pergat ?
Léothère ?
Félix ?
Martin ?
Denys ?
Gosennan ?
Gratien ?
Paul ?
Soffrus ?
1032 Guillaume
1045-1047 Martin
1086 Hugues de Saint-Pabutral
1110-1128 Raoul
1150 Hugues ?
1150-1175 Guillaume
1175-1179 Yves Hougnon
1179-1210 Geoffroi Loiz
1224-1237 Étienne
1238 Pierre
1255-1265 Hamon
1266-1271 Alain de Leshardrieu
1284 Alain de Bruc
1286-1305 Geoffroi de Tournemine
1317 Jean Rigaud
1324 Pierre de l'Isle
1327-1330 Yves le Prévôt de Bois Boëssel
1330-1338 Alain Hélouri
1339-1348 Richard du Poirier
1354 Robert de Peynel
1355-1358 Hugues de Montrelais
1358-1362 François Alain
1362-1371 Even Bégaignon
1372-1378 Jean Brun
1378-1383 Thibaud de Malestroit
1383-1384 Hugues de Keroulay
1385-1401 Pierre Morel
1401-1403 Yves Hirgouët
1403-1404 Hugues Lestoquer
1404-1408 Bernard de Peyron
1408-1417 Christophe de Hauterive
1417-1422 Mathieu du Kosker
1422-1430 Jean de Bruc
1430-1435 Pierre Piédru
1435-1441 Raoul Rolland
1442-1453 Jean de Plouëc
1454-1464 Jean de Coëtquis
1466-1479 Christophe du Châtel
1480-1483 Raphaël de Saint-Georges
1483-1502 Robert Guibé
1502-1505 Jean de Talouët
1505-1537 Antoine du Grignaux
1538-1541 Louis de Bourbon
1541-1544 Hippolythe d'Este
1544-1545 Jean de Rieux
1545-1547 François de Mauny
1548-1566 Jean Jouvenel des Ursins
1566-1572 Claude de Kernovenoy
1572-1583 Jean-Baptiste le Gras
1583-1593 François de la Tour
1593-1602 Guillaume du Halgouët
histoire de treguier
1604-1616 Adrien d'Amboise
1616-1620 Pierre Cornulier
histoire de treguier
1620-1635 Guy Champion
histoire de treguier
1636-1645 Noël des Landes
histoire de treguier
1646-1679 Balthazar Grangier de Liverdis
histoire de treguier
1679-1686 François de Baglion
http://www.baglion.com
histoire de treguier
1686-1694 Eustache le Sénéchal de Kercado
histoire de treguier
1694-1731 Olivier Jégou de Kervilio
histoire de treguier
1732-1745 François de la Fruglais
histoire de treguier
1746-1761 Charles le Borgne de Kermorvan
histoire de treguier
1761-1766 Joseph de Cheylus
histoire de treguier
1766-1773 Jean de Royère
histoire de treguier
1773-1775 Jean de Frétat de Sarra
1775-1780 Jean-Baptiste de Lubersac
histoire de treguier
1780-1790 Augustin le Mintier
histoire de treguier
Évêché supprimé le 12-7-1790
Depuis le 23-1-1852 évêques de Saint-Brieuc et de Tréguier
1841-1858 Jean Pierre le Mée
histoire de treguier
1858-1861 Guillaume-Élisée Martial
histoire de treguier
1862-1882 Augustin David
histoire de treguier
histoire de treguier
1882-1888 Eugène Bouché
histoire de treguier
1889-1906 Pierre Fallières
histoire de treguier
1906-1923 Jules Laurent Morelle
histoire de treguier
histoire de treguier
1923-1949 François Jean Marie Serrand
1949-1961 Armand Coupel
1961-1976 François Kervéadou
1976-1991 Pierre Kervennic
1992-2010 Lucien Fruchaud
histoire de treguier
2010 Denis Moutel
histoire de saint-brieuc
histoire de saint-brieuc

bluline - bretagneweb

  Monuments inscrits ou classés:

      FAÇADES ET TOITURES DE LA POSTE 19 RUE SAINT-ANDRÉ, ENTRÉE, HALL AVEC GUICHETS ET CABINES TÉLÉPHONIQUES - INSCRIT LE 21 NOVEMBRE 1995

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 65 RUE RENAN - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      MAISON D'ERNEST-RENAN - CLASSÉ LE 20 AVRIL 1944

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 63 RUE RENAN - INSCRIT LE 22 OCTOBRE 1996

      PORTAIL DE LA FERME DE KERNABAT - INSCRIT LE 17 AVRIL 1931

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 12 PLACE NOTRE-DAME DE COATCOLVEZOU - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      CLOCHER DE L'ÉGLISE SAINT-MICHEL - CLASSÉ LE 25 JUIN 1930

      ANCIENNE CATHÉDRALE ET CLOÎTRE - CLASSÉ EN 1840

      CHAPELLE DES PAULINES - INSCRIT LE 2 DÉCEMBRE 1992

      CHAPELLE DE LA MADELEINE DU COUVENT DES AUGUSTINES ANCIENNEMENT HÔTEL DIEU Y COMPRIS SON RETABLE, LE CHOEUR DES RELIGIEUSES AVEC SES STALLES ET LE PARLOIR, LE GRAND BÂTIMENT DU 17ÈME SIÈCLE EN TOTALITÉ, LA CHAPELLE DU CIMETIÈRE ET SON DÉCOR PEINT - CLASSÉ LE 8 SEPTEMBRE 1999, BÂTIMENT CONVENTUEL EN TOTALITÉ AVEC AILE DU 17ÈME SIÈCLE ET AILE DU 19ÈME SIÈCLE, CHAPELLE DU CIMETIÈRE EN TOTALITÉ, FAÇADES ET TOITURES DES AUTRES BÂTIMENTS RELIANT LE PARLOIR À L'AILE DU 17ÈME SIÈCLE DONNANT ACCÈS À L'AILE DU 17ÈME SIÈCLE À PARTIR DE LA RUE GAMBETTA, SOL CORRESPONDANT AUX COURS ET JARDINS - INSCRIT LE 2 JUIN 1997 - CHAPELLE ET PARLOIR - INSCRIT LE 5 MAI 1931

      DÉCORATION DE LA SALLE DES DÉLIBÉRATIONS DE L'HÔTEL DE VILLE ANCIENNEMENT SALLE CAPITULAIRE DES EVÊQUES DE L'ANCIEN EVÊCHÉ - INSCRIT LE 23 FÉVRIER 1925 - FAÇADES ET TOITURES DE LA PARTIE DES BÂTIMENTS DE L'ANCIEN EVÊCHÉ UTILISÉE COMME PRESBYTÈRE - CLASSÉ LE 12 AVRIL 1954 - FAÇADES ET TOITURES DES BÂTIMENTS DE L'ANCIEN EVÊCHÉ ACTUELLEMENT OCCUPÉS PAR LA MAIRIE ET L'HÔTEL CENTRAL - CLASSÉ LE 31 MAI 1956

      PORTE DE L'ANCIEN ÉVÊCHÉ - CLASSÉ LE 23 DÉCEMBRE 1924 - FAÇADES ET TOITURES DE L'ANCIEN ÉVÊCHÉ - INSCRIT LE 22 MARS 1973

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 14 RUE DE LA CHALOTAIS - INSCRIT LE 6 AVRIL 2007

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 2 RUE DE LA CHALOTAIS - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADE ET TOITURE DE LA MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 11 RUE COLVESTRE - INSCRIT LE 17 DÉCEMBRE 1926

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 12 RUE COLVESTRE - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 14 RUE COLVESTRE - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 20 RUE COLVESTRE - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADE ET TOITURE DE LA MAISON DU 16ÈME SIÈCLE 22 RUE COLVESTRE - INSCRIT LE 17 DÉCEMBRE 1926

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 10 PLACE NOTRE-DAME DE COATCOLVEZOU - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 18 PLACE NOTRE-DAME DE COATCOLVEZOU - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 22 RUE RENAN - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 56 RUE RENAN - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      FAÇADES ET LES TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 1 GRANDE-RUE, LES FAÇADES ET LES TOITURES DES DEUX PAVILLONS D'ENTRÉE ET DE LEURS AILES RESPECTIVES, LE PORTAIL D'ENTRÉE, LE MURET SITUÉ ENTRE LA COUR SUD ET LE JARDIN, AVEC SON PUITS, LE TERRAIN D'ASSIETTE DES COURS ET DU JARDIN, L'ENSEMBLE DES MURS DE CLÔTURE DES COURS ET DU JARDIN - INSCRIT LE 24 AOÛT 2007

      FAÇADES ET TOITURES DE LA MAISON ANCIENNE 59 RUE RENAN - INSCRIT LE 10 MARS 1964

      MAISON ANCIENNE À PANS DE BOIS 7 QUAI DE JAUDY - CLASSÉ LE 2 FÉVRIER 1948

  Sites inscrits ou classés:

      LE BOIS DE L'EVÊCHÉ À TRÉGUIER - CLASSÉ LE 12 JUILLET 1948

bluline - bretagneweb

  Dictionnaire historique et géographique de Ogée (1778-1780):

TRÉGUIER ; ville épiscopale, avec port de mer, par les 5 degrés 35 minutes 10 secondes de longitude, & par les 48 degrés 46 minutes 45 secondes de latitude ; à 32 lieues de Rennes. Le diocese de Tréguier est borné, au Nord, par la mer ; au Sud, par l'Evêché de Quimper ; à l'Est, par celui de Saint-Brieuc ; & à l'Ouest, par celui de Saint-Pol-de-Léon. Il compte 168950 habitants, & renferme cent neuf Paroisses, trente-une treves ou succursales, une Abbaye, douze Couvents d'Hommes, treize de Filles, deux Hôpitaux, & un Hôtel-Dieu. Le terroir est fertile & assez bien cultivé. Ses productions sont ; les grains, le cidre, le lin, & le chanvre. Le principal commerce des habitants consiste en bestiaux, lins, fils, toiles, bleds, papiers, &c.
Trois grandes routes aboutissent à la ville épiscopale, où l'on remarque une Communauté de ville avec droit de députer aux : États ; une Subdélégation, une Brigade de Maréchaussée, un Bureau de la Poste aux lettres, &c. On y compte 3000 habitants, trois Paroisses, qui sont : le Minihi, Saint-Sébastien-de-la-Rive, & Saint-Vincent, dit l'Hôpital, dont les Cures sont présentées par le Chapitre ; cinq Couvents, qui sont : les Lazaristes, les Filles de Saint-Paul, les Ursulines, les Hospitalieres, les Sours de la Croix, & l'Hôpital. L'Eglise Cathédrale est sous le vocable de Saint Tugdual. Le Chapitre est composé d'un Trésorier, d'un Chantre, d'un Scholastique, des Archidiacres de Tréguier & de Plusquellec, de quatorze Chanoines, & de six : Vicaires. Les armes de la ville sont : d'azur, à trois fleurs de lis d'or formées d'épis de bled de même, 2 & 1.
Il s'exerce à Tréguier plusieurs Jurisdictions, sçavoir ; les Regaires, haute-Justice, & la Prévôté, moyenne-Justice, à M. l'Evêque de Tréguier ; Plouguiel, haute-Justice, & Plougrescant, haute-Justice, au Chapitre de la Cathédrale ; Trouguendi, haute-Justice, à M. le Maréchal Duc de Richeheu ; Bois-Riou, haute-Justice, à M. de Coëtivi le Borgne ; Villebasse, haute-Justice, à M. de Tizé : Ker-ouarn, le Carpont, Coaltallec, & Troqueri, quatre moyennes-Justices, qui appartiennent à M. de Kerloret : le Donnant, moyenne-Justice, à M. de Carné ; Keralio-Lezernant, moyenne-Justice, à M. de Kersalio-Artur : Ker-morvan, moyenne-Justice ; Ker-mouster, idem ; & la Prévôté, idem, à M. de Kermorvan-Barazec ; Ker-fiel, moyenne-Justice ; & Ker-deval, idem ; à Madame de Carné : Ker-martin, moyenne-Justice, à M. de la Riviere ; Ker-ouezec, moyenne-Justice, à M. de Kersauson ; Ker-hir, moyenne-Justice, à M. de la-Villeneuve-Allart ; Ker-prigent, basse-Justice, à M. de Kermel ; Ker-maingui, basse-Justice, à M. de Kerannio ; Launai-Bat-loi, moyenne-Justice, à M. de Caradeuc ; le Hildri, moyenne-Justice, à Madame de Carné ; Verger-Lezerec, moyenne & basse-Justice, à Madame de Rays ; Languenau, basse-Justice, à M. de Châteaugiron ; Lohon, basse-Justice, à Madame du Rumen ; Poulduran, basse-Justice, à M. de Sarsfield ; Trolong, basse-Justice, à M. du Halai. L'Evêque est le Seigneur de la ville épiscopale, qui ressortit à Lannion ; mais les Régaires ressortissent directement au Parlement. Il y a, à Tréguier, un marché le mercredi de chaque semaine, & une foire pendant l'octave de la Fête-Dieu.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb