accueil bretagneweb              bretagneweb

Croix celtique

La croix celtique nimbée de Trévron se trouve au bourg, elle date du 15ème ou 16ème siècle.

modele modele modele modele modele
modele modele      

 

Monument 1940-1944

O.

modele modele      

 

Cuve double près de la croix celtique du bourg

O.

modele        

 

Monument aux morts

Le monument aux morts de Trévron compte 57 noms.

modele modele modele modele modele
modele modele      

bluline - bretagneweb

  Monuments inscrits ou classés:

      CHÂTEAU DE CHALONGE - INSCRIT LE 4 FÉVRIER 1926

bluline - bretagneweb

  Dictionnaire historique et géographique de Ogée (1778-1780):

TREVERON ; à 6 lieues un tiers au Sud de Saint-Malo, sont Evêché ; à 8 lieues deux tiers de Rennes ; & à 2 lieues de Dinan, sa Subdélégation & son ressort. On y compte 550 communiants : la Cure est présentée par les Religieux de Léhon. Le territoire, arrosé des eaux de la riviere de Rance & de quelques ruisseaux, est très-bien & très-exactement cultivé ; il offre à la vue beaucoup d'arbres fruitiers & autres. Le Château du Chalonge appartenoit, en 1260, à Olivier, Chevalier, Seigneur du Chalonge ; il a une haute-Justice, & appartient aujourd'hui à M. le Comte de Muée.

La cure correspond à la ou aux personnes en charge des âmes de la paroisse — La cure est à l'alternative signifie qu'elle est présentée soit par l'Évêque soit par un autre possesseur du droit de présentation et souvent alternativement — La cure est à l'ordinaire signifie qu'elle est présentée par l'Évêque — Subdélégation désigne un lieu possédant un pouvoir délégué par une autorité — Ressort de ou ressortir de signifie dépendre de — Une trève est une succursale de paroisse — 1 lieue (lieue tarifaire de 2400 toises) correspond à environ 4677 de nos mêtres — 1 livre (poids) correspond à environ 490 de nos grammes — 1 millier (poids) correspond à environ 490 de nos kilogrammes — La basse-Justice traite des infractions mineures et des affaires concernant les droits dus au seigneur — La moyenne-Justice traite des infractions pouvant entrainer des amendes ou peines de prison conséquentes, mais pas la peine de mort — La haute-Justice traite des infractions les plus graves où la peine de mort peut être prononcée — L'orthographe de la fin du 18ème siècle est respectée.

bluline - bretagneweb

accueil bretagneweb                  haut de page                  courriel e-mail bretagneweb